S&P passe la note de l’Afrique du Sud de BBB+ à BBB avec une perspective négative

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Modifié le 15 octobre 2012 à 7h56

En raison des grèves des employés du secteur minier et de fortes tensions sociales peu propices à la rigueur budgétaire, Standard and Poor's a dégradé vendredi 12 octobre d'un cran la note de la dette souveraine long terme de l'Afrique du Sud de BBB+ à BBB avec une perspective négative. S&P abaisse aussi la note de la dette souveraine long terme en monnaie locale de A à A-.

L'agence explique dans un communiqué : « De notre point de vue, les grèves dans le secteur minier en Afrique du Sud vont probablement alimenter le débat politique à l'approche des élections de 2014 et cela pourrait augmenter les incertitudes dans ce domaine autour de la future politique de l'ANC ». Une fraction de l’ANC, parti au pouvoir, réclame depuis quelques mois une nationalisation du secteur minier.

Malgré une croissance peu élevée (2,5% en 2012) le gouvernement sud africain pourrait être amené à augmenter ses dépenses budgétaires et à creuser ses déficits pour faire face à la forte pression sociale.

Le 27 septembre dernier Moody's avait dégradé la note de l'Afrique du Sud de AAA à BAA1.

Sur le même sujet

09/10/2012 - Afrique du sud : démission du CEO d’Aquarius Platinum 4eme producteur mondial de platine

www.agenceecofin.com/entreprises/0910-7032-afrique-du-sud-demission-du-ceo-d-aquarius-platinum-4eme-producteur-mondial-de-platine

Laisser un commentaire

* Champs requis