Pourquoi American Airlines a préféré acheter 17 000 tablettes au sud-coréen Samsung plutôt qu’à l’américain Apple

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 11 mars 2013 à 3h30

A croire que le made in USA n'a pas toujours la cote... aux Etats-Unis ! La compagnie aérienne American Airlines, numéro un mondial du secteur depuis sa fusion avec US Airways, possède en tout 33 000 tablettes. A ce titre, c'est l'une des entreprises qui en possèdent le plus au monde. Mais la majorité de ces écrans tactiles n'a pas été fabriquée par le numéro un et fleuron de l'économie américaine Apple, mais par son concurrent sud-coréen Samsung, comme le révèle Business Insider. Sacrilège !

Tout commence au printemps dernier : American Airlines décide d'acheter 17 000 Galaxy Notes au géant asiatique Samsung. L'idée est d'équiper chaque membre d'équipage d'un outil lui permettant d'accéder en temps réel aux informations liées aux vols et aux particularités des passagers. Pourtant, la compagnie a déjà fourni à ses pilotes pas moins de 10 000 Ipads. Alors pourquoi ce choix allant à l'encontre des intérêts américains, d'autant plus étonnant en temps de crise ?

En fait, si Samsung a remporté le méga-contrat, à l'issue de plusieurs mois de testing auprès d'employés de la compagnie, c'est notamment grâce à son programme baptisé « Samsung pour les entreprises ». SAFE, son diminutif, permet d'accroître les fonctionnalités de sécurité et de gestion réseau. « Nous avons eu le sentiment que les tablettes Samsung étaient les plus appropriées à notre environnement de travail. D'autant que nous avons pu les customiser afin qu'elles répondent au mieux à nos besoins » explique Lisa Canada, la directrice des Opérations technologiques d'AA. Les successeurs de Steve Jobs doivent en avoir le souffle coupé...

Ultime provocation, des Samsung Galaxy Tabs sont également à la disposition des passagers de la classe affaires sur certains itinéraires.

Jamais la concurrence entre les deux géants high-tech n'a été aussi intense. Des smartphones aux tablettes en passant par les ordinateurs, sans oublier les tribunaux, Apple et Samsung se sont battus sur tous les fronts en 2012.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis