N’hésitez pas à profiter des taux d’emprunts encore très bas

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Publié le 30 septembre 2015 à 14h36
Developpement Mobiles Banques Applications Smartphones

Vous le savez désormais depuis longtemps : les taux d'emprunt immobiliers sont au plus bas depuis des mois même si la tendance commence doucement à s'inverser et que les taux sont un peu repartis à la hausse. Mais il reste encore du temps avant que ces mêmes taux ne soient plus aussi profitables pour les emprunteurs. Pour cette raison les professionels de la finance dont les gestionnaires de patrimoines, toujours en pointe dans les conseils aux investissseurs préconisent de profiter de cette opportunité.

Althos-patrimoine gestionnaire de fortune, recommande d’ailleurs les investissements immobiliers indirects tels que les SCPI ou OPCI.

Des taux qui repartent à la hausse

Depuis juin 2015 la tendance est à la hausse chez les banques. Elles commençaient en effet à souffrir un peu des taux extrêmement bas qu'elles offraient depuis l'automne 2014 où les taux ont atteint des plus bas historiques depuis 40 ans. Mais tout est loin d'être perdu et les taux restent encore très avantageux.

Les taux ne remontent en effet pas en flèche car bien que le marché montre des signes de reprise, il reste somme toute assez stable et faible. Or pour que les banques puissent profiter des intérêts de leurs prêts elles doivent prêter de l'argent... et pour ce faire ces prêts doivent encore être avantageux puisque la situation financière des Français n'est pas encore au beau fixe.

Comment faire baisser le crédit immobilier ?

Si les taux des crédits immobiliers sont encore bas cela n'empêche bien entendu pas de faire jouer la concurrence. C'est un peu plus compliqué aujourd'hui qu'il y a quelques mois mais c'est toujours possible. Au pire... on n'y gagne rien.

Mais surtout il y a de petites astuces comme la négociation des frais de dossier (qui sont souvent très élevés mais peuvent rapidement baisser), faire jouer la concurrence sur l'assurance (surtout si on est jeune), moduler les mensualités, négocier les pénalités en cas de remboursement anticipé du prêt...

Au niveau de l'assurance, par exemple, il ne faut pas oublier qu'avec la loi Hamon les souscripteurs ont un an pour faire jouer la concurrence et changer d'assurance si la nouvelle assurance présente les mêmes garanties.

Bref, il est encore temps de réaliser un projet immobilier et acheter une maison au meilleur prix. L'important est de ne pas se ruer sur la première banque venue et de bien négocier.

Aucun commentaire à «N’hésitez pas à profiter des taux d’emprunts encore très bas»

Laisser un commentaire

* Champs requis