Taxe foncière : préparez-vous à l’augmentation en 2022

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 1 avril 2022 à 8h54
Taxe Fonciere Paiement Argent
50%Les valeurs locatives cadastrales sont prises en compte à 50% pour le calcul de la taxe foncière.

Les propriétaires, qui, comme les autres ménages de France, doivent faire face à l’augmentation du coût de la vie et à l’inflation (qui a atteint le niveau record de 4,5% en mars 2022), doivent se préparer à une mauvaise nouvelle à la fin de l’année : la taxe foncière va augmenter. Si ce fut le cas en 2021 déjà, les deux augmentations n’ont pas commune mesure…

Une forte hausse des valeurs des bases locatives

La raison de cette augmentation à venir, confirmée fin mars 2022, est à trouver… dans l’inflation. Cette dernière joue un rôle dans la revalorisation des bases locatives, soit la valeur locative cadastrale du bien immobilier qui représenterait un loyer théorique. De fait, lorsque l’inflation est importante, la revalorisation de ces valeurs est tout autant importante.

Selon les données publiées au Journal Officiel, le coefficient d’augmentation pour 2022 des bases locatives est de… 3,4%, porté par l’inflation très élevée en France. C’est même un niveau de revalorisation jamais vu depuis plus de 30 ans en France selon les spécialistes, et un niveau sept fois plus élevé que celui de 2021 lorsque la revalorisation n’avait été que de 0,2%. La crise sanitaire avait en effet conduit à un niveau d’inflation très bas en France en 2020, situation qui ne s’est pas reproduite en 2021.

Or, les bases locatives entrent en compte pour 50% pour l’établissement de la taxe foncière : le montant est utilisé dans le cadre du calcul final qui implique sa multiplication par les taux des collectivités.

Une hausse de la taxe foncière parfois beaucoup plus importante

Si les collectivités locales n’ont pas fait évoluer leur taux d’imposition, alors l’augmentation de la taxe foncière restera de 3,4% sur un an. Mais les propriétaires doivent s’attendre à une hausse en réalité bien supérieure : la tendance des collectivités locales à augmenter les taux reste d’actualité.

Ces augmentations de taux sont liées à la baisse des dotations de l’État pour lesdites collectivités, mais aussi (et surtout) à la suppression de la taxe d’habitation voulue par Emmanuel Macron. Cette suppression est en vigueur pour les 80% des ménages les plus pauvres depuis plusieurs années, tandis que les 20% des ménages les plus aisés ne paieront cette année 2022 qu’un tiers de sa valeur. En 2023, la taxe d’habitation sera supprimée pour eux également.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Taxe foncière : préparez-vous à l’augmentation en 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis