Fin du seuil minimal de jours de télétravail imposés : une mesure qui libère enfin le travail !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sophie de Menthon Publié le 31 août 2021 à 15h44
Teletravail Protocole Sanitaire Fin 2
83%Pour 83% des Français, le télétravail va se pérenniser.

Après une période extrêmement dirigiste liée à la pandémie, on pouvait craindre que les contraintes et directives diverses, parfois contradictoires, continuent à prospérer.

Les études concernant le télétravail sont très contradictoires : facteur de productivité pour certains, facteur de désengagement et de déstabilisation pour les autres.

Que la façon de travailler ait été fortement impactée par le confinement est incontestable. Toutefois, en admettant qu’il y ait « un monde d’après pour l’entreprise » ce n’est certainement pas au gouvernement d’en juger ni d’en définir les contours.

Ainsi il n’y aura plus de journées de Télétravail obligatoires, dont acte, ce qui n’empêchera pas beaucoup d’entreprises d’en attribuer selon les circonstances.

C’est une mesure qui était attendue par les chefs d’entreprise qui ont peu apprécié les contrôles punitifs qui ont lieu.

« Quelles que soient les aides financières dont ont bénéficié les entreprises, ce dont il faut remercier le gouvernement rappelons que la liberté de gérer son entreprise fait fortement défaut en France. C’est pourtant la clé de la réussite des petites et moyennes entreprises et donc la clé du succès de notre économie ! » : déclare Sophie de Menthon, Présidente d’ETHIC (Entreprises de Taille Humaine Indépendantes et de Croissance)

« A l’air libre » c’était la thématique de la rencontre patronale organisée par le MEDEF : bien vu.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Sophie de Menthon est la présidente du mouvement patronal Ethic. Elle est également membre du conseil économique et social (CESE), et auteur de nombreux ouvrages pédagogiques ou de vulgarisation pour la jeunesse.    http://www.sophiedementhon.fr/

Aucun commentaire à «Fin du seuil minimal de jours de télétravail imposés : une mesure qui libère enfin le travail !»

Laisser un commentaire

* Champs requis