Télévision : TF1 demande plus d’argent, Canal+ coupe la diffusion

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 5 septembre 2022 à 9h12
Canal Plus Tf1 Signal Chaines 1
2,87 MILLIARDS €Le chiffre d'affaires de CANAL+ s'élève à 2,87 milliards d'euros pour le premier semestre 2022.

Les clients du groupe Canal+, propriété de Vivendi et donc de Vincent Bolloré, a décidé de tout simplement couper la diffusion des chaînes du groupe TF1. En cause, un conflit entre les deux entités sur fond de contrat arrivé à terme et d’augmentation des prétentions de TF1. Les clients de Canal+ n’ont donc plus accès à l’intégralité des chaînes de la TNT…

Canal+ comme Molotov face à TF1… mais pas tout à fait

Le conflit a atteint ce qui pourrait être le début d’une guerre de tranchées vendredi 2 septembre 2022 : les clients de Canal+ profitant de la rediffusion TNT Sat (diffusion via satellite utile pour les zones ayant une mauvaise couverture hertzienne) ne voient plus les chaînes du groupe TF1. TF1, bien évidemment, mais aussi TFX, TMC ou encore LCI n’affichent plus qu’un écran noir.

En cause : la fin d’un contrat, celui qui permettait à Canal+ de les diffuser. Selon ce qu’a précisé le groupe dirigé par Maxime Saada, TF1 aurait demandé une redevance 50% supérieure au montant précédant pour renouveler le contrat. Une augmentation de prix que Canal+ ne veut pas payer.

De quoi rappeler le conflit entre TF1, M6 et Molotov, l’application gratuite qui a été contrainte d’arrêter la diffusion des chaînes des deux groupes français après avoir subi plusieurs revers en justice et essayé des amendes de plusieurs millions d’euros.

Un conflit qui pourrait durer jusqu’à la Coupe du Monde de football ?

Une solution risque de ne pas être trouvée à court terme : Canal+, dans son communiqué, informe ses abonnés que la Coupe du Monde de football, qui se tiendra au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022 est toujours disponible, moyennant abonnement, via les chaînes du groupe beIN Sports. Une précision de taille : Canal s’attend à ce que la diffusion des chaînes de TF1 ne reprenne pas d’ici-là, en somme.

À moins que… le gouvernement ne fasse céder le groupe de Vincent Bolloré. Car après l’annonce, la réponse de TF1 qui « regrette » la décision et le début d’une grogne des abonnés, c’est Rima Abdul Malak, ministre de la Culture, qui s’en est mêlée. Le Parisien a dévoilé qu’elle a envoyé une lettre à Maxime Saada où elle demande le rétablissement des chaînes coupées.

TF1 perd de l’audience, Canal+ risque ses abonnés…

Le conflit entre les deux groupes est du style « perdant-perdant » : aucun des deux n’a d’avantages à le laisser s’enliser, mais le risque est réel. Pour TF1, voir ses chaînes être coupées par Canal+ c’est une perte nette d’audience, et donc de revenus publicitaires. Pour Canal+, le risque est que des abonnés s’en aillent car privés de leurs émissions préférées.

De fait, il faudra attendre de savoir lequel des deux groupes sera le plus durement touché pour connaître l’issue de la guerre désormais ouverte. Mais ce sont, in fine, les téléspectateurs qui sont les grands perdants...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis