Quatre tendances IoT prêtes à se généraliser dans les entreprises

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Faki Saadi Publié le 11 mai 2022 à 15h34
Iot Reseaux Connectivite
42%42% des entreprises ont accéléré dans l'adoption de l'IoT

Ces dernières années ont été charnières dans l’adoption des nouvelles technologies. La pandémie a poussé 55% des entreprises à se lancer dans le cloud computing, 51% à accélérer leur programme d’IA/ML, et 42% ont accéléré dans l’adoption de l’IoT. Ces mouvements étaient déjà en marche, mais la nécessité a entrainé une accélération forte de l’adoption de ces technologies. Ces quatre tendances seront particulièrement importantes cette année.

Du papier au digital

Nous sommes en 2022. Nous avons des ordinateurs quantiques, des intelligences artificielles capables de faire des diagnostics oncologiques aussi voire plus précis que ceux établis par des médecins, nous lançons des constellations de satellites… et les entreprises continuent à perdre du temps avec des formulaires papier sur lesquels il faut écrire avant de rentrer les informations dans un autre logiciel !

Or les technologies pour digitaliser les processus papier sont mûres. Les entreprises ont massivement adopté le Bring Your Own Device (BYOD), et permettent à leurs employés d’utiliser des applications d’entreprise depuis leur smartphone. En même temps, les app builders, qui permettent de créer une application d’entreprise sans écrire de code, démocratisent les applications : une PME ou ETI peut avoir des applications sur-mesure sans augmentation significative de leur budget IT. La multiplication des apps permet aux données de circuler plus librement et d’automatiser certains processus.

De la géolocalisation au geofencing

La crise de la chaîne d’approvisionnement met le doigt sur ses lacunes technologiques. Par exemple, la plupart des entreprises ne savent pas où se trouvent les produits dans leur chaîne d’approvisionnement et cela pose des problèmes lorsqu’il faut prioriser certains produits ou réorienter un containeur suite à un incident. Les technologies de geofencing apportent ici une réponse.

En les utilisant autour d’un entrepôt, d’un port ou sur les autoroutes, on peut automatiser certaines actions comme par exemple l’envoi d’une alerte lorsqu’un camion entre ou sort de la zone, et donc suivre ce qu’il transporte.

Ces alertes automatiques ont l’avantage précieux d’être émises en temps réel. Lorsque le système est mis à jour en temps réel, on sait précisément quelle place est disponible dans les entrepôts et dans les véhicules de transport, ce qui permet de mieux planifier l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et de prévoir plus précisément la date de livraison de chaque bien.

Un diagnostic intelligent et à distance

Les entreprises s’appuient de plus en plus sur les appareils mobiles pour améliorer l’expérience des collaborateurs et des clients. Nombre d’entre elles l’ont fait dans l’empressement et a nécessité alors que les conditions de travail étaient chamboulées par la pandémie. Les appareils mobiles sont si pratiques qu’ils sont devenus indispensables. D’où une nouvelle nécessité : s’assurer de leur disponibilité à tout moment.

En effet, l’indisponibilité d’un appareil mobile réduit aujourd’hui fortement l’efficacité des équipes. La question du diagnostic des problèmes soit en amont de leur apparition soit rapidement a posteriori est devenue critique. C’est pourquoi 2022 sera l’année de l’essor de l’intelligence diagnostique, ou la capacité à identifier et résoudre rapidement les problèmes… à distance, afin de ne pas perdre de temps à remettre l’appareil mobile entre les mains de la DSI pour intervention.

Sécuriser les imprimantes 3D

Les imprimantes 3D étaient jusque récemment vues comme une curiosité. Mais elles ont désormais des applications pratiques dans le domaine de l’aérospatial avec la fusée Ariane 5, la création de prototypes de chaussures, de cartes bancaires, des tissus biologiques, des outils, etc.

Autant d’objets dont la sécurité est potentiellement critique. La sécurité des imprimantes 3D est particulièrement importante car la compromission d’un fichier avant l’impression peut avoir des conséquences désastreuses. De plus, une imprimante hackée pourrait être utilisée pour imprimer des armes ou d’autres objets interdits. L’inviolabilité des imprimantes 3D va donc devenir un sujet croissant à mesure que leur utilisation se généralise.

La transformation digitale des entreprises s’est accélérée sous l’impulsion de la nécessité ces dernières années. Cette révolution est portée par une importance croissante accordée aux appareils mobiles. Aujourd’hui, plusîeurs de ces technologies sont mûres et il appartient aux entreprises de se les approprier. En s’assurant de la disponibilité de leurs appareils mobiles et de leur efficacité grâce à des applications appropriées, les entreprises peuvent gagner en efficacité et devenir plus agiles pour faire s’approprier des innovations et faire face aux imprévus.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Faki Saadi est directeur des ventes pour la France et le Benelux chez SOTI.