Super Cagnotte de l’Euromillions : que faire avec les 100 millions d’euros ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 7 juin 2013 à 17h28

Les rêves, il n'y a que ça de vrai. Et ce vendredi le rêve de bien des millions de joueurs en Europe, les estimations parlent de quelque 40 millions de grilles remplies d'ici la fin de la journée, c'est de gagner l'euromillions et la super cagnotte de 100 millions d'euros mise en jeu. Mais 100 millions d'euros, ça représente quoi ?

Pour la plupart des gens, une telle somme représente tout et ne représente rien en même temps. Certes, on peut être sûr de ne plus devoir prendre le métro le matin pour rencontrer son chef de service qui n'attend que les cinq minutes de retard pour vous faire une remarque désobligeante. Mais au-delà de ça ?

100 millions d'euros en Carambars

Parmi les folies que vous pourrez faire avec 100 millions d'euros, il y a le fait de prendre un bain dans une gigantesque piscine remplie de Carambars... à 0,15 centimes la pièce, vous en aurez un milliard et cinq cents millions. Par contre, vous aurez besoin d'une bonne douche après, ou d'un bon docteur, c'est selon. Picsou n'aurait pas rêvé mieux.

Mais gagner à l'euromillion vous permettrai, aussi, par exemple, d'avoir une collection d'iPads de 250 000 unités. Malheureusement, Apple ne fait pas autant de couleurs. Ou bien, mais il faudra le consommer avec modération, vous pourrez acheter 125 000 bouteilles du grand cru Château Cheval Blanc 1990. Encore faut-il avoir la cave qui va avec...

Une cagnotte qui vaut 41 ans de suite impériale au Ritz

Les numéros gagnants de l'euromilions de ce vendredi 7 juin peuvent aussi vous faire passer les nuits les plus belles de votre vie. Si vous en avez marre de votre appartement d'une cinquantaine de mètre carrés, pourquoi ne pas vous payer la suite impériale du Ritz pendant les 41 prochaines années ? Et il vous restera encore des broutilles.

Mais bien sûr, ce ne seront pas là vos priorités. Une nouvelle voiture ? En voici en voilà... vous pourrez vous faire une flotte de 7 500 Renault Mégane, 600 Ferrari ou bien vous payer 60 exemplaires de la voiture la plus chère du monde, la Lykan Hypersport de fabrication libanaise.

100 millions d'euros : une maison de rêve

Si la super cagnotte de ce soir ne vous permettra pas de vous acheter l'appartement le plus cher du monde, estimé à 300 millions d'euros, elle fera tout de même de vous un habitant d'un luxueux appartement. Comme l'ancien duplex d'Alain Delon et Romy Schneider vendu l'année dernière pour 46 millions d'euros. Même pas le tiers de ce que vous aurez gagné ce 7 juin. Et ne pensez pas y être serré : il ne fait pas moins de 780 mètres carrés.

Sinon, il vous reste le choix de l'île paradisiaque dans les Caraïbes... Vous en trouverez à un prix raisonnable, entre 5 et 10 millions d'euros. Et pour vous y rendre quoi de mieux qu'un jet privé ? Vous pourrez en acheter plusieurs, ils ne coûtent même pas 3 millions d'euros l'un.

Ce soir, lors du tirage, si vous avez coché les numéros gagnants de l'euromillions vous aurez l'embarras du choix.

Ah, vous saviez que si vous optez pour le milliard et demi de Carambars et que vous les mettez tous un à la suite de l'autre vous aurez de quoi faire trois fois le tour de la terre ?

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).