Avis de grève : et si le Tour de France manquait son départ corse ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par JOL Press Modifié le 24 juin 2013 à 15h39

Et si la caravane du Tour de France ne pouvait pas débarquer en Corse ? Cinq syndicats ont déposé un préavis de grève pour le 27 juin prochain, soit deux jours avant le départ du Tour prévu à Porto-Vecchio.

Alors que la Corse-du-Sud et la Haute-Corse étaient jusqu'alors les deux seuls départements de France métropolitaine à ne jamais avoir accueilli le Tour de France, ce ne sera peut-être pas encore le cas cette année.

Prévu le 29 juin à Porto-Vecchio, le départ de la Grande Boucle pourrait être compromis par l'annonce d'un préavis de grève de la CFDT, la CGC, la CFTC, la CGT et de Force Ouvrière, auprès de la SNCM et de La Méridionale (CMN), les compagnies de navigation vers la Corse.

Le Tour pris en otage ?
Le préavis - lancé en réponse aux inquiétudes concernant le Plan B de Veolia visant à réduire le nombre de traversées entre l'île et le continent - concerne le 27 juin. Deux jours avant le départ du Tour. Ce mouvement social , au-delà de la compétition cycliste, perturberait grandement la saison d'été, d'habitude épargnée.

Le secrétaire du syndicat CGC de la SNCM, Maurice Perrin, expliquait le 4 juin dernier dans les colonnes de Corse Matin que : « Ce nouveau plan veut nous faire abandonner le Napoléon-Bonaparte et le Danièle-Casanova. Tout comme il supprimerait les liaisons sur Toulon. Il parle de nous faire descendre la part de marché à 15 % du trafic sur la Corse ! Quand on est à 35 % aujourd'hui. » Amaury Sport Organisation (ASO), l'organisateur du Tour de France, n'a pour le moment pas commenté cette annonce.

Lire d'autres articles sur JOL press

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Le site JOL-Press édité par la Société JOL-Press Editions est un site d'information qui propose aux internautes "un autre regard sur le monde". Dans une approche décloisonnée et internationale, JOL-Press apporte son savoir-faire au service de l’information, qu’elle soit médiatique, communautaire ou institutionnelle, en utilisant toutes les possibilités numériques, avec pour seule priorité, la qualité des contenus.

Laisser un commentaire

* Champs requis