Le traitement de la calvitie, un marché en or

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 8 novembre 2014 à 9h49

Crèmes, savons, shampooings, parfums... Un marché mondial, qui pèse 115 miliards d'euros, rien de moins. Si la vieille Europe et les Etats-Unis pésent 60 % de ce marché mondial, la part de l'Asie et de l'Afrique, où les femmes de la classe moyenne, en croissance exponentielle, sont avides de produits de beauté, croît de manière quasi exponentielle d'une année sur l'autre.

Dans le lot, plus d'un quart du marché mondial de la parfumerie cosmétique est occupé par les produts capillaires. Il suffit de voir la taille du rayon shampooing en grande distribution : il a quasiment doublé en dix ans, et le nombre de variantes à une même marque de parfum est souvent impressionnante. Non seulement les parfums se comptent par dizaines, mais le nombre de propriétés et de services rendus par les shampooings atteint des sommets. Il en existe, sans que la liste soit exhaustive, pour cheveux secs, mi-secs, normaux, gras, fragiles, fourchus, cassants, pour les cuirs chevelus sujets à pellicules, et bien entendu des shampooing anti-chute.

Mais face aux problèmes de cheveux, en particulier de perte de cheveux, les produits cosmétiques grand public ne suffisent parfois pas, et il faut se tourner vers des spécialistes. L'on tente alors des applications locales de produits destinés à stimuler les follicules. L'étape suivante, la mésothérapie, injecte directement ces produits au plus près du follicules, par le biais de micro-aiguilles plantées dans le cuir chevelu. Dans les faits, ces traitements ne font pas repousser des cheveux, mais stimulent les follicules encore actifs, d'où l'intérêt de s'y prendre tôt, aux premiers signes de calvitie.

Viennent enfin, quand toutes les autres techniques ont échoué, les greffes. Une greffe coûte de 3000 à 6000 euros en fonction de la zone à traiter, sachant qu'une seule greffe peut suffir à couvrir la zone atteinte par la chute de cheveux.

 

[Partenaire] pour plus de renseignements cliquez ici

Aucun commentaire à «Le traitement de la calvitie, un marché en or»

Laisser un commentaire

* Champs requis