Trêve hivernale : vers une forte reprise des coupures pour impayés

Par Olivier Sancerre Modifié le 15 mars 2017 à 20h16
Coupure Treve Hivernale 2
5%En 2016, le nombre de coupures pour impayés a augmenté de 5% par rapport à l'année précédente.

La trêve hivernale va toucher à fin, a prévenu Jean Gaubert, le médiateur de l'énergie. Dans un communiqué, il s'inquiète du nombre de coupures pour impayés qui pourrait intervenir dès le 1er avril.

La trêve hivernale dure du 1er novembre au 31 mars. Comme son nom l'indique, durant cette période, les fournisseurs d'énergie ne peuvent pas opérer de coupures dans les foyers qui présentent trop d'impayés. En 2016, ces fournisseurs ont procédé à 604 000 coupures (ou réductions de puissance en électricité), soit 5% de plus que l'année précédente. Pour 2017, le médiateur s'attend à une « forte reprise ». L'an dernier, les interventions liées aux impayés des factures de gaz ont augmenté de 25%, alors qu'elles sont restées stables pour l'électricité.

Un hiver rigoureux

Jean Gaubert explique qu'après un hiver plus rigoureux que le précédent, ces coupures devraient être nombreuses : les foyers ont chauffé plus, et ceux qui ont des difficultés pour payer leurs factures habituellement n'ont sans doute pas eu plus les moyens de les régler. Il existe pourtant des solutions, indique le médiateur qui se présente comme un des moyens pour rétablir le dialogue entre les consommateurs et les fournisseurs d'énergie.

Des dispositifs d'aide

Parmi les dispositifs disponibles pour les consommateurs en difficulté, il existe la possibilité d'étaler la dette, de demander l'aide des services sociaux ou des associations de consommateurs. Jean Gaubert demande aussi que soit examinée la possibilité d'une revalorisation du montant du chèque énergie, un dispositif qui sera étendu à toute la France l'année prochaine après une expérimentation dans quatre départements.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis