UltraViolet : un nouveau format numérique pour partager ses DVD

Par Olivier Sancerre Modifié le 3 décembre 2013 à 1h29

À l'époque des VHS, il était facile de partager une vidéo avec ses amis et la famille : il suffisait de prêter la cassette. Avec la dématérialisation des supports, les distributeurs et producteurs ont senti le besoin de réinventer le système de partage.

Et pour cause : il est bien plus facile de copier un film sur un support virtuel que sur une cassette, voire un DVD vierge. Après quelques tentatives peu couronnées de succès, un standard semble vouloir émerger : UltraViolet (UV). Soutenu par Sony, Universal, Warner Bros et HBO, ce format (un verrou numérique, au final), est relativement ouvert et permissif.

Des vidéos en ligne à partager légalement

Les vidéos estampillées UV peuvent être regardées sur un PC, un Mac, une smart TV, sur un smartphone ou une tablette. De plus, le film UV pourra être partagé avec cinq amis ou proches. À chaque achat de DVD, Blu-ray, ou vidéo en ligne UV, Le nuage UltraViolet du consommateur l'ajoute à son compte, ce qui lui permet ensuite de le consulter en streaming sur n'importe quel terminal et de le partager.

Tout ne va pas sans mal, puisqu'il manque deux acteurs d'importance au consortium UV : Disney et Apple. L'iTunes Store est le principal pourvoyeur de films en location et à l'achat et ne compte pas troquer cette place de premier sur ce marché.

En France, les premiers films ont débarqué fin septembre. Le catalogue UV aux États-Unis compte actuellement 11 500 films.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «UltraViolet : un nouveau format numérique pour partager ses DVD»

Laisser un commentaire

* Champs requis