Un habitant installe du parquet chez lui, et se fait condamner pour nuisances sonores

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 27 juin 2016 à 12h16
Immobilier Prix Generationy Jeunes Achat Credit
11,5Le bruit du voisinage aurait un coût social de 11,5 milliards d'euros chaque année en France.

Un parquet flottant transmet le bruit, à cause de la lame d'air située dessous qui facilite la résonance. Un propriétaire en a fait l’amère expérience, lorsque son voisin du dessus en a installé chez lui !

Des appartements mal insonorisés

C’est le journal Le Monde qui rapporte cette drôle d’histoire, d’abord publiée sur le site Internet du Centre d’information et de documentation sur le bruit, Bruit.fr

Un beau jour, une personne habitant au 6e étage d’un immeuble du XVIe arrondissement de Paris décide, pour des raisons qui lui sont propres, de changer la moquette initiale pour du parquet flottant. Las, cette personne est particulièrement bruyante lorsqu’elle se déplace et aime écouter la musique fort.

Quelques temps plus tard, le voisin du dessous, habitant donc au 5e étage, décide de saisir le juge des référés qui ordonne une mesure d’expertise. Il ne supporte plus le bruit occasionné.

Or l’expert judiciaire confirme l’existence de nuisances sonores en provenance de l’appartement du dessus. Il précise en outre que l’insonorisation entre les deux appartements n’est plus ce qu’elle était. Et pour cause : la moquette initiale a été remplacé par du parquet flottant !

Ni une ni deux, le propriétaire attaque en justice à la fois le propriétaire et le locataire du dessus, en les accusant de le déranger mais aussi d’avoir violé le règlement de copropriété qui stipule que les habitants doivent « maintenir les revêtements isolants en état d’assurer l’insonorisation des appartements ».

Un "trouble anormal de voisinage"

Le tribunal de grande instance de Paris établit qu’il y a bel et bien là un « trouble anormal de voisinage ». Et il condamne les deux compères à payer 8 000 € pour trouble de jouissance, 4 000 € de frais d’avocat, ainsi que les frais de l’expertise judiciaire.

En France, on le sait, un bien immobilier perd de sa valeur s’il est situé à proximité d’une zone exposée au bruit, qu’il s’agisse d’un aéroport, d’une gare ou d’une autoroute par exemple. On le sait moins, la valeur d’un bien peut aussi se dégrader en raison d’un voisin trop bruyant !

D’après le site bruit.fr, le bruit de voisinage figure parmi les bruits les plus durement ressentis par les Français, comme en atteste le sondage Les Français et les nuisances sonores, publié en septembre 2014 par l’IFOP. Les personnes interrogées citent les bruits de voisinage comme la nuisance sonore la plus gênante à leur domicile, avec la même occurrence que le bruit des transports.

Dès lors, on peut penser que la gêne, les troubles du sommeil et les autres impacts sur la santé (maladies cardiovasculaires) entrainés par le bruit du voisinage provoqueraient ainsi un coût social de l’ordre de 11,5 milliards d’euros chaque année en France.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Un habitant installe du parquet chez lui, et se fait condamner pour nuisances sonores»

Laisser un commentaire

* Champs requis