Dieu pardonne, mais moi, je ne suis pas Dieu !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Alexandra Sobczak Publié le 30 mai 2017 à 21h37
Urgences Patrimoine
4,2 milliards d'eurosLe patrimoine bâti (musées et autres lieux ouverts à la visite) a généré 4,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2016.

Nous assistons depuis des années à la lente agonie du Patrimoine de notre pays. Il n'y en a que pour les édifices prestigieux, pour lesquels on fait tout de même appel à la "générosité publique", mais pour le Patrimoine non inscrit et non classé à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, point de salut. Comme si cet ensemble d'édifices et de sites, qui sont pourtant l'essence même de notre pays, il n'y avait ni intérêt, ni avenir.

Nous sommes arrivés à un tel stade de mépris, que nous pouvons parler de terrorisme culturel ! Sauf que nous sommes nos propres agresseurs. Nous sommes tous responsables à cause de notre désintérêt et notre manque d'implication. Il est facile de s'insurger derrière un écran d'ordinateur, mais s'agissant de donner un peu de temps ou d'argent à cette cause, il n'y a plus personne.

Tous responsables, car si nos élus avaient l'impression que leurs administrés ont un quelconque intérêt pour le Patrimoine de leur commune, ils regarderaient à deux fois avant de décider de détruire un édifice commun. Mais l'argument avancé étant toujours, "si on conserve on va augmenter vos impots locaux", alors tout le monde se défile. Au mieux, on verse une larme compatissante devant les bulldozers et au pire on crie "au scandale" sur internet pour se donner bonne conscience !

A Tombouctou, la destruction du Patrimoine a été reconnue comme "crime contre l'humanité". Mais il faudrait que cet état de fait soit constaté chez nous aussi et partout dans le monde ! Il est vrai que nous pouvons dormir sur nos deux oreilles en ce qui concerne le Louvre, Versailles ou la Tour Eiffel, mais la France se résume t-elle à ces trois édifices prestigieux ??? Imaginez notre pays sans la moindre église, le moindre château, le moindre petit musée de province, le moindre pont, la moindre halle... La France des parkings est pour demain si nous ne nous mobilisons pas et si nous continuons à nous insurger sans actions concrètes.

Ce Patrimoine est à nous, il nous a été transmis et c'est à nous d'agir pour lui et arrêter de toujours se réfugier derrière je ne sais quel prétexte pour ne rien faire. Il est grand temps d'éradiquer cette insidieuse maladie que l'on nomme immobilisme et qui va nous conduire lentement à ce que nous ne voulons pas être. Un peuple sans avenir, parce qu'il aura effacé toute trace de son glorieux passé.

Il est grand temps de rallumer les lumières !!! " Ne regardons plus, Agissons".

En attendant, vous pouvez déja faire un geste en apportant votre soutien au Château de Lagny Le Sec, victime imminente du désintérêt général.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Alexandra Sobczak est Présidente Fondatrice d'Urgences Patrimoine.

Aucun commentaire à «Dieu pardonne, mais moi, je ne suis pas Dieu !»

Laisser un commentaire

* Champs requis