Vaccin Covid-19 : les Français les plus réticents à l’idée de se faire vacciner

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 10 novembre 2020 à 11h44
Vaccin Contre Covid Francais Reticents Vaccination
54%Seuls 54% des Français sont d'accord avec l'idée de se faire vacciner contre le Covid-19.

Après le communiqué des laboratoires Pfizer et BioNTech, paru lundi 9 novembre 2020 et annonçant un vaccin « efficace à 90% », l'Ifop a publié mardi 10 novembre un sondage montrant les volontés de se faire vacciner dans quinze pays. Sur la dernière marche, la France.

73% des sondés sont d'accord avec l'idée de se faire vacciner contre le Covid-19

Le sondage dévoilé par l'Ifop mardi 10 novembre en partenariat avec the World Economic Forum, met en avant l'attitude adoptée par les habitants de quinze pays à travers de le monde face à l'éventualité d'une vaccination contre le Covid-19. Ainsi, l'étude montre que 73% des habitants de ces quinze pays souhaitent se faire vacciner si un produit efficace est développé. S'il paraît élevé, le pourcentage est pourtant en baisse de quatre points en comparaison au dernier sondage mené sur le sujet par l'Ifop en août dernier.

Parmi ces 73%, ils sont 33% à être « totalement d'accord » avec l'idée de se faire vacciner et 40% à être « plutôt d'accord ». A contrario, 27% ne sont pas d'accord avec le fait de se faire vacciner contre le Covid-19. Dans les détails des pays sondés, les résultats sont plus disparates.

Les Indiens majoritairement d'accord, les Français plus réticents.

L'étude menée par l'Ifop montre que parmi les quinze pays sondés, l'idée d'une vaccination contre le Covid-19 ne provoque pas le même entrain. Ainsi, deux groupes distincts peuvent être envisagés, celui où les habitants sont d'accord avec l'idée de se faire vacciner à plus de 70% (Inde, Chine, Corée du Sud, Brésil, Australie, Royaume-Uni, Mexique et Canada) et ceux qui ont un pourcentage inférieur à 70% (Allemagne, Japon, Afrique du Sud, Italie, Espagne, Etats-Unis et France).

Ainsi, en Inde, leader du classement, 87% des sondés souhaitent se faire vacciner, contre 54% pour la France qui occupe la dernière place. Étonnamment, les quatre pays ayant le pourcentage le plus bas et donc une population ayant une volonté moindre de se faire vacciner, font partie des pays les plus touchés par la crise sanitaire. L'Italie avec 65% d'habitants souhaitant se faire vacciner et l'Espagne et les Etats-Unis avec 64%.

L'étude de l'Ifop montre également qu'en comparaison avec le mois d'août 2020, ces pourcentages ont baissé dans dix des quinze pays étudiés. En Chine, numéro deux du classement, la chute a été vertigineuse, moins 12 points en seulement trois mois. L'Australie, l'Espagne et le Brésil ont également connu de fortes chutes de la volonté de vaccination, entre août et novembre 2020, respectivement, neuf, huit et sept points.

Se faire vacciner oui mais quand ?

Un second volet de l’étude de l’Ifop menée avec the World Economic Forum met en avant la date à laquelle les sondés entendent se faire vacciner à partir du moment où un vaccin a été découvert. Sur l’ensemble des sondés favorable à la vaccination, 22% se feraient vacciner immédiatement, 52% dans les trois mois et 72%, c’est-à-dire l’ensemble de ceux en faveur de cette vaccination, dans un délai d’un an.

Le Mexique est le pays dans lequel la population est la plus nombreuse a accepter de se faire vacciner immédiatement, avec 41%, soit la moitié des 82% d’accord avec l’idée d’une vaccination contre le Covid-19. D’autres pays sont plus frileux, comme la Corée du Sud, pour qui seuls 12% souhaitent se faire vacciner immédiatement, bien que 83% de sa population soit d’accord pour se faire vacciner. La France obtient également un score de 12% pour une vaccination immédiate qui remise dans le contexte des 54% de Français d’accord pour se faire vacciner est déjà plus glorieux.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Laisser un commentaire

* Champs requis