Le principal site de vente de drogues Silk Road de retour en ligne

Par Olivier Sancerre Modifié le 8 novembre 2013 à 16h14

Silk Road est de retour en ligne. Le site, véritable plateforme de vente de drogues et autres produits illicites, avait été fermé par le FBI le 1er octobre, après deux ans d'enquête… mais la version 2.0 n'a nécessité qu'un petit mois pour revenir en ligne.

Fureter sur Silk Road n'a rien d'évident. Le portail n'est en effet accessible que sur le réseau anonyme TOR, tandis que les transactions s'échangent avec la monnaie virtuelle BitCoin. Dread Pirate Roberts, le nouveau propriétaire du site, qui reprend le pseudonyme de son prédécesseur, intègre en plus une clé de cryptage pour les transactions, assurant ainsi un anonymat à peu près total aux quelques 12 500 clients et revendeurs potentiels qui se sont déjà inscrits.

Le concepteur de la première version, Ross William Ulbricht, comparaît lui devant la justice américaine pour ses activités illégales. 26 000 bitcoins ont été saisis lors de son arrestation, ce qui équivalait à l'époque à 300$. Six sites au moins ont tenté de remplir l'espace laissé vacant par la disparition de Silk Road, avec des fortunes diverses : la vente de produits illégaux n'est pas aussi simple que des DVD…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Le principal site de vente de drogues Silk Road de retour en ligne»

Laisser un commentaire

* Champs requis