Les ventes de logements neufs en chute libre

Par Anton Kunin Modifié le 30 mai 2022 à 9h11
Ventes Logements Neufs Premier Trimestre 2021
1,13%Le taux d'intérêt moyen des nouveaux crédits (à long terme - au-delà de 7 ans - et à taux fixe) s'est établi à 1,13% en février 2022.

Les ventes de logements neufs se sont effondrées de 20,2% au premier trimestre 2021, révèle la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI France) dans son dernier point de conjoncture trimestriel.

Les ventes de logements pâtissent du durcissement des conditions de financement

Sale temps pour le marché des logements neufs et donc pour le secteur de la construction dans son ensemble… Au premier trimestre 2021, les ventes de logements neufs se sont inscrites en baisse de 20,2%. Les réservations au détail, quant à elles, ont enregistré une baisse de 15,3%, nous apprend la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI France). Cette dernière explique cette chute par « la détérioration du contexte géo-économique » et la lente dégradation des conditions de financement des ménages.

En effet, même si la production de crédit en volume a augmenté de 5,2%, le nombre de prêts accordés s’est affaibli en janvier 2022 (-13,9% en glissement annuel). Désormais, les banques financent surtout les acheteurs disposant d’un apport personnel important et acquérant des logements plus coûteux, comment FPI France. Les récentes baisses des taux d’usure y ont une part de responsabilité non négligeable.

Malgré des ventes décevantes, la production de logements neufs se poursuit

Le nombre de logements neufs mis en vente sur les trois premiers mois de 2022 a chuté de 30,5% par rapport à la même période en 2021. Les mises en vente de logements collectifs en particulier ont subi une baisse de 28,3%. « Les logements collectifs n’obtiennent toujours pas de permis de construire en nombre suffisant afin de répondre aux besoins des ménages », déplore FPI France. Toujours est-il que la construction de logements collectifs se porte bien. Au premier trimestre 2022, le nombre de logements collectifs autorisés ne baisse plus. La hausse constatée est de 19,7% (55.300 autorisations contre 46.200 au premier trimestre 2021). S’agissant de résidences services en particulier, bien que sur des volumes moindres, leurs autorisations et mises en chantier poursuivent une hausse constante depuis une dizaine d’années. Elles sont, depuis le deuxième trimestre 2021, sans discontinuer, au-dessus de 10.000 autorisations trimestrielles.

La production de maisons individuelles se porte bien elle aussi : les chiffres à fin mars 2022 montrent une hausse régulière du nombre de permis de construire pour les maisons individuelles. La hausse est particulièrement impressionnante sur les maisons individuelles groupées (+47,3% par rapport au premier trimestre 2021).

Laisser un commentaire

* Champs requis