La ville de Paris va expérimenter l’encadrement des loyers

Par Olivier Sancerre Modifié le 19 juillet 2018 à 17h57
Encadrement Loyers Paris Experimentation 1
5L'expérimentation de l'encadrement des loyers à Paris durera 5 ans.

Si l’encadrement des loyers a mauvaise presse auprès des propriétaires, la mesure a démontré son efficacité à Paris. Son annulation il y a un an a été un coup dur pour les locataires, mais la mairie a l’intention de l’expérimenter de nouveau.

L’association de consommateurs CLCV (Consommation, Logement et cadre de Vie) a publié ce jeudi 19 juillet une nouvelle étude qui démontre que la fin de l’encadrement des loyers voulu par la loi Alur a provoqué une hausse du prix des locations à Paris. Ainsi, en épluchant mille annonces immobilières de ces six derniers mois, la CLCV a relevé une baisse de 13% du nombre de loyers conforme à la loi Alur. Les propriétaires, libérés du carcan de l’encadrement de la loi, ont enclenché la hausse des prix.

Annulation du dispositif

Une situation difficile pour les jeunes, les célibataires, les étudiants et les familles mono-parentales dont les moyens les limitent à des petites surfaces : ce sont surtout celles-ci qui voient leurs loyers augmenter. L’encadrement des loyers, annulé par une décision du tribunal administratif de Paris il y a un an, est pourtant efficace. Selon l’OLAP (Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne), les loyers parisiens n’ont progressé que de 1% de 2015 à 2017, période d’application du dispositif. Ils avaient doublé entre 2005 et 2015...

Des mesures d’urgence

Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris chargé du logement, a expliqué au Parisien que la mairie avait demandé au gouvernement de « faire appel de cette décision » et surtout de « prendre en urgence des mesures nécessaires pour permettre que l’encadrement des loyers puisse s’appliquer dans les zones tendues ». La loi Elan va permettre à la ville d’expérimenter l’encadrement des loyers « pendant une durée de cinq ans », ce à partir de cet automne.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis