Villes en surchauffe : les nouveaux moyens de lutter contre les canicules

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 30 juillet 2022 à 23h11
Villes Surchauffe Nouveaux Moyens Lutter Contre Canicules

Le mois de Juillet 2022 annonce encore des records de températures dans toute la France. L’ensemble du territoire est pris dans une vague de chaleur qui atteint les 41°, des températures bien au-dessus des moyennes saisonnières. Certes, il fait un temps à se calfeutrer dans nos maisons et appartements pour jouer à la Roulette Française Premium,, mais il n’est pas toujours possible pour les citadins de rester toute la journée chez leur habitant.

Bien entendu, le problème est plus important dans les grandes villes car tout chauffe plus vite et les matériaux des immeubles condensent la chaleur. Ainsi, des températures ressenties de plus de 45 ° peuvent venir vous gâcher l’été, ou encore pire mettre votre santé en danger.

Quoiqu’on en dise, ce problème de santé publique est vivement étudié par les municipalités des grandes villes qui voient plusieurs solutions, non par pour réduire la chaleur, mais pour la rendre plus supportable. Cet article propose un tour d’horizon des initiatives françaises en matière d’urbanisation contre la chaleur, que ce soit à l’échelle locale ou nationale.

Cours d’écoles “oasis” : un îlot de fraîcheur dans nos écoles

Dans l’imaginaire, les cours d’école sont des endroits gris et bétonnés sur lesquels ne poussent pas beaucoup de végétation. Les grandes villes de France comme Lille ou Paris ont décidé de changer cela en accordant beaucoup plus de verdure et de plantes dans ces zones scolaires qui représentent plus de 70 hectares à l’échelle du territoire français.

Transformer les cours d’école de nos chères têtes blondes est une double bonne idée. Non seulement, la verdure retient le CO2 et permet de rafraîchir la température de plusieurs degrés, mais il sera aussi bénéfique d’entourer les enfants de végétal pour les initier à l’écologie.

Le projet initié dans dix cours d’école en 2020 commence à faire son chemin dans toute la France et la ville de Lille peut maintenant se vanter d’avoir adhéré à ce concept pour 100 % des cours d’écoles de son agglomération.

Températures des sols : une baisse à tout prix

Le sol des villes françaises atteint les 50 degrés lors de ces périodes de chaleur, et certaines agglomérations font le maximum pour essayer de réduire ce chiffre qui cause beaucoup de dégâts. À cause des politiques urbaines du tout minéral, les sols sont beaucoup trop chauffés et encore une fois, ce sont les arbres nos meilleurs alliés dans cette lutte incessante.

Les arbres ont le pouvoir de puiser de l’eau très profond et de permettre son évaporation. Planter des arbres en agglomération resterait la meilleure solution pour faire perdre à certains quartiers une dizaine de degrés pour éviter la fonte des matériaux et la déformation du métal dans les poteaux électriques.

Toutes les villes de France ne sont pas égales sur ces initiatives, et nous pouvons citer Angers qui investit chaque année 5 % de son budget annuel dans la végétalisation de son espace public. Ce budget est 4 fois supérieur à celui de nombreuses autres villes françaises.