Vimpelcom vend ses filiales en Afrique

Par Economie Matin Afrique Publié le 31 octobre 2012 à 7h37

Selon le Financial Times, Vimpelcom est en discussion avec de potentiels acheteurs pour ses parts au Burundi et en République centrafricaine. Le géant des télécommunications, propriétaire majoritaire d’Orascom Algérie, cherche aussi à céder Telecel Zimbabwe après la résolution des questions de propriété. Les trois entreprises pourraient être évaluées à plus de 60 millions de dollars.

Cependant, Vimpelcom compte garder avec lui certaines entreprises qu’il juge stratégiques tels que sa filiale algérienne. Le même mouvement de vente touche aussi l’Asie, notamment le Cambodge qui gère près d’un millions d’abonnés et le Laos qui totalise 400 000 clients. A travers ces opérations, l’entreprise veut réduire sa dette et concentrer ses investissements sur ses principaux marchés que sont l’Italie et la Russie et qui représentent environ 70% de ses activités.

Dans un communiqué de presse publié par Vimpelcom en avril dernier, la société avait déjà annoncé la vente de ses 49% de parts de l’opérateur vietnamien GTEL pour 45 millions de dollars.

La rédaction d'Economie Matin Afrique

Aucun commentaire à «Vimpelcom vend ses filiales en Afrique»

Laisser un commentaire

* Champs requis