Volkswagen: le logiciel truqueur placé aussi sur les moteurs 3 litres ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 3 novembre 2015 à 9h35
Porsche Scandale Volkswagen Enquete Epa Logiciel Truqueur Diesel
3%Volkswagen a vu ses ventes chuter de 3% en octobre 2015 à la suite du scandale du Diesel.

Pile lorsque le groupe espérait la tourmente passée et commençait à ramasser les débris de ce qui reste du géant allemand des automobiles, les Etats-Unis en remettent une couche. L'Agence de Protection de l'Environnement accuse Volkswagen d'avoir installé son logiciel truqueur d'émissions sur ses moteurs 3 litres Diesel. Or, jusqu'à présent, seuls les moteurs 2 litres TDI étaient concernés. Mais la firme de Wolfsburg nie en bloc.

Une nouvelle enquête de l'EPA contre Volkswagen qui frappe... Audi et Porsche

Le groupe Volkswagen n'est semble-t-il pas encore sorti de l'auberge : l'EPA, l'Agence américaine de protection de l'environnement, a ouvert une enquête sur les moteurs 3 litres Diesel de Volkswagen. Selon l'Agence, qui dit avoir des preuves, le groupe de Wolfsburg a installé sur ces moteurs le même type de logiciel que celui incriminé dans le scandale du Dieselgate.

C'est très fâcheux pour le groupe : non seulement cela signifierait que Volkswagen n'a pas fait totalement son mea culpa lors de l'autre scandale mais, en plus, ces moteurs sont plus puissants et donc plus polluants.

Pour la première fois, par ailleurs, la marque Porsche est concernée. Elle avait réussi à ne pas être frappée par le scandale Volkswagen qui a touché essentiellement Volkswagen, Audi et Skoda. Désormais même la branche luxe du groupe voit sa réputation entachée.

Volkswagen nie en bloc, Porsche aussi

Si l'EPA semble convaincue de ses accusations elle ne va pas, semble-t-il, obtenir une confession en bonne et due forme. Volkswagen a en effet nié que les moteurs 3 litres Diesel aient ce logiciel truqueur d'émissions.

Porsche America nie également en bloc les accusations. Selon le constructeur, qui a publié un communiqué de presse, ses moteurs sont conformes à la réglementation en vigueur.

Un nouveau casse-tête pour Matthias Muller

S'il y en a un qui doit se faire du souci c'est le nouveau PDG de Volkswagen, Matthias Muller. Placé à la tête du groupe après la démission de Martin Winterkorn, il était jusqu'alors PDG de Porsche, justement. La marque n'avait alors pas été entachée par le scandale ce qui en faisait le candidat idéal pour remettre le groupe en état.

Mais si sa marque aussi commence à faire l'objet d'enquêtes la donne change...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Volkswagen: le logiciel truqueur placé aussi sur les moteurs 3 litres ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis