Week-end de Pâques : intensification des contrôles de police dès jeudi

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Perrine de Robien Modifié le 30 mars 2021 à 16h15
Covid Paques Controles Police
5,2 millionsDepuis le 15 décembre 2020, 5,2 millions de contrôles en lien avec la crise sanitaire ont été réalisés.

La fête de Pâques approchant, les contrôles de police seront renforcés dès le jeudi 1er avril 2021 afin d’empêcher les habitants des départements confinés de se déplacer.

Renforcement des contrôles de police le jeudi avant Pâques

Il fait beau, il fait chaud et lundi est un jour férié. Le combo parfait pour partir à la campagne ou à la mer, surtout quand on habite en région parisienne et de surcroît dans un petit logement. Sauf que cette année encore, il va falloir renoncer à son escapade lors du week-end de Pâques. Enfin, pas pour tout le monde mais pour les 19 départements qui sont actuellement confinés, c’est-à dire tous les départements des régions Île-de-France, des Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l’Eure, les Alpes-Maritimes, l’Aube, la Nièvre et le Rhône.

Le mardi 30 mars 2021, Gérald Darmanin a annoncé lors d’un point presse que les contrôles de police allaient être intensifiés dès le jeudi 1er avril -non, ce n’est pas une blague- dans les départements confinés. Le ministre de l'Intérieur a dans sa ligne de mire, le week-end de Pâques qui est, selon lui, « à haut risque ». Objectif, empêcher les Français qui habitent dans un département confiné de se déplacer.

Déplacements interdits : une augmentation des verbalisations

Comme un arrière-goût de déjà vu pour une partie des Français qui vont célébrer pour la seconde fois consécutive Pâques chez eux, sans la possibilité d’aller ailleurs et de célébrer avec leur famille ou leurs amis ce qui constitue la plus grande fête des chrétiens. Pourtant, il y a fort à parier que peu oseront braver l’interdit, d’autant plus que Gérald Darmanin a aussi annoncé que les verbalisations avaient augmenté de 25% le week-end dernier, c’est-à dire celui de la fête des Rameaux. Pas de pot pour les cathos.

Selon le ministre de l’Intérieur, depuis le 15 décembre 2020, 5,2 millions de contrôles en lien avec la crise sanitaire ont été réalisés. Sur les 523.000 procès-verbaux délivrés, 480.664 étaient relatifs aux déplacements -soit 92%. Pour le reste, 19.525 étaient relatifs aux infractions spécifiques (défaut de test PCR par exemple), 14.835 aux rassemblements interdits, 4.194 à l’ouverture et la fermeture d’établissements recevant du public et 1.427 aux mesures d'isolement et de mise en quarantaine.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste spécialisée dans la santé et l'économie.

Laisser un commentaire

* Champs requis