La Croatie deviendra le 20e pays de la Zone Euro en 2023

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 2 juin 2022 à 9h00
Croatie Annulation Dettes Pays Pauvres Creances Banques Argent
2,9%Le déficit public de la Croatie est de 2,9%.

Voilà qui va faciliter les voyages en Croatie pour les Français, mais également les échanges commerciaux et les flux monétaires : la Commission européenne a validé la candidature de la Croatie en tant que nouveau pays de la Zone Euro. Cela faisait depuis 2015 qu’aucun nouveau pays adoptait la monnaie unique.

La Zone Euro comptera 20 pays en 2023

Mercredi 1er juin 2022, le verdict, positif, est tombé : selon la Commission Européenne, la Croatie répond désormais à l’ensemble des critères qui lui permettent d’adopter l’euro comme monnaie, et donc entrer dans la Zone Euro. Il aura fallu près de neuf ans au pays pour y parvenir, la demande ayant été déposée en 2013.

Mais les critères sont relativement stricts. Avec un taux d’inflation annuelle à 4,7% en avril 2022, légèrement inférieur à celui de la France, un déficit public sous la barre des 3% (2,9%) et une dette publique de 80%, la Croatie coche presque toutes les cases. La dette publique est, certes, élevé, les pays de la Zone Euro devant en théorie avoir une dette de moins de 60% du PIB, mais rares sont les pays qui respectent ce critère. La France, elle, dépasse les 112% fin 2021.

Surtout, la devise croate, la Kuna, est stable, donnée importante pour garantir la stabilité de l’Euro par la suite. En juillet 2022, le taux de change réel Kuna-Euro qui sera appliqué pour l’adoption de la monnaie unique sera dévoilé.

Pas de nouveau pays depuis 2015 dans la Zone Euro

Cette nouvelle adhésion à la Zone Euro, qui se concrétisera le 1er janvier 2022, est la première depuis 2015. Le dernier pays à avoir adopté la monnaie unique est la Lituanie, qui suivait la Lettonie en 2014 et l’Estonie en 2011.

Pour Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, l’adoption de l’Euro va « renforcer l’économie de la Croatie » ainsi que « renforcer l’Euro ». Mais les Croates ne sont pas totalement convaincus : seulement un tiers de la population juge que le pays est prêt à passer à la monnaie unique, tandis que 9 habitants sur 10 craignent des hausses des prix.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «La Croatie deviendra le 20e pays de la Zone Euro en 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis