Noël : les sites à bannir pour les cadeaux

En cette période de fêtes de fin d’année, le Père Noël est sans doute tenté de remplir sa hotte sur les sites de dropshipping. Mais attention, il s’avère que cela peut être une très mauvaise idée.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 18 décembre 2023 à 10h24
noel-site-piege-cadeau-dropshipping
215En 2022, la DGCCRF a contrôlé 215 sites de dropshipping, la moitié était en infraction, prudence donc à l’approche de Noël.

Évitez ces sites pour vos achats de Noël

Le dropshipping, cette technique de vente en ligne où le revendeur ne stocke pas les produits qu'il vend, gagne en popularité. Sur papier, le concept séduit les commerçants à l’approche de Noël. Pas besoin de gérer un stock, les entrepreneurs peuvent lancer une entreprise en ligne avec peu d'investissement. Ils vendent des produits qu'ils n'ont pas encore, s'approvisionnant auprès des fournisseurs uniquement après avoir reçu une commande.

Cependant, ce modèle comporte des risques non négligeables. L'acheteur, souvent attiré par des promotions alléchantes, peut se retrouver face à des produits de qualité médiocre, vendus à des prix gonflés. En 2022, une étude de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) révèle que sur 215 sites de dropshipping examinés, plus de la moitié présentaient des infractions.

Quelques conseils

Les pièges du dropshipping ne s'arrêtent pas à la qualité des produits. Les consommateurs sont aussi confrontés à des délais de livraison interminables, des frais cachés, et parfois, l'impossibilité de retourner les articles, surtout si le vendeur est basé hors de l'Union européenne. De fait, pas de cadeau sous le sapin de Noël. Le dropshipping engendre un nombre croissant de plaintes, notamment pour des problèmes de livraison.

Néanmoins, le consommateur n'est pas sans recours. La DGCCRF rappelle que le vendeur est entièrement responsable de l'exécution de la commande. En cas de litige, les consommateurs peuvent recourir à SignalConso, une plateforme de signalement, pour résoudre amiablement le conflit. À quelques jours du passage du Père Noël, méfiez-vous des trop bonnes affaires. Mais surtout, lisez les commentaires des clients précédents.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Noël : les sites à bannir pour les cadeaux»

Laisser un commentaire

* Champs requis