Officiel : les tickets de caisse continueront d’être imprimés systématiquement après le 1er janvier

L'impression systématique des tickets de caisse ne s'arrêtera finalement pas le 1er janvier 2023. Un sursis de quelques mois a été accordé par le gouvernement, afin d'aider les commerçants à mettre en œuvre cette mesure.

Par Olivier Sancerre Publié le 15 décembre 2022 à 13h55
Tickets Caisse Continueront Imprimes Systematiquement Apres Janvier
30 MILLIARDS30 milliards de tickets de caisse sont imprimés chaque année en France.

Les consommateurs auront toujours droit aux facturettes papier au passage en caisse, qu'ils les demandent ou non. Cette habitude devait prendre fin le 1er janvier 2023, comme il était inscrit dans la loi sur l'économie circulaire votée en 2020. Mais finalement, le décret publié cette semaine dans le Journal officiel octroie un sursis aux tickets de caisse : la fin de leur impression systématique aura finalement lieu le 1er avril. Un délai qui s'explique par deux raisons principales. La première est directement liée à la publication du décret : les commerçants n'avaient que quinze jours pour se mettre en conformité avec la loi.

Le décret laisse trop peu de temps aux commerçants

Olivia Grégoire en convient : les commerçants « ne connaissaient pas les dispositions précises des modalités de remise du ticket ». Les détails de l'application de la mesure étant maintenant connues, le gouvernement a préféré attendre le mois d'avril, trois mois supplémentaires donc afin « qu'ils puissent s'adapter », explique la ministre déléguée aux PME et au Commerce. Mais surtout, ce délai supplémentaire va permettre aux consommateurs de continuer à surveiller leurs dépenses.

Les tickets de caisse, un élément important pendant l'inflation

Dans un contexte inflationniste qui touche beaucoup les prix des produits alimentaires, le ticket de caisse a retrouvé des couleurs auprès des Français beaucoup plus regardants sur leurs courses. Olivia Grégoire le confirme : il s'agit d'« un élément important de vérification des prix des produits achetés, face à l’inflation ». Les distributeurs et les associations de consommateurs avaient aussi tiré la sonnette d'alarme sur le sujet. Mais il n'est pas question pour autant d'abandonner ce projet qui demeure une mesure « importante pour accélérer la transition écologique ».

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

2 commentaires on «Officiel : les tickets de caisse continueront d’être imprimés systématiquement après le 1er janvier»

  • Personnellement je continuerai à demander un ticket de caisse qui m’est nécessaire pour ma comptabilité et aux fins de vérifications et de réclamations(par exemple si les remises annoncées ont bien été appliquées). Ce ne me semble pas être une mesure pertinente. Attendons la fin des publicités déversées dans les boîtes aux lettres.

    Répondre
  • Encore plus dans les stations service. Sans ticket de caisse précisant QUEL carburant vous avez acheté, impossible de prouver la responsabilité de la station au cas où vous auriez eu un fond de cuve chargé d’eau ou de saletés.

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis