Passoire thermique : clap de fin pour la location sur Airbnb et consorts ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 1 novembre 2022 à 11h48
passoire thermique, france, loi, résilience, climat, gouvernement
200 EUROS200 euros minimum par mètre carré, c'est le coût de la rénovation d'une passoire thermique

Mettre une passoire thermique en location touristique sur les sites comme Airbnb, par exemple, ne sera bientôt plus autorisé à la suite de l'élargissement prochain de la loi Climat et Résilience.

Passoire thermique, la fin des astuces de contournement de la loi

Annoncé par le ministre délégué à la Ville et au Logement Olivier Klein, invité de BFMTV le 25 octobre 2022, la loi Climat et Résilience devrait être prochainement étendue par le gouvernement afin de limiter voire à terme d’empêcher aux propriétaires l'usage de la passoire thermique, c'est-à-dire de changer le statut de leur logement. Transformer son appartement en meublé touristique est une technique utilisée depuis l'application effective de la loi pour éviter l’obligation légale de rénovation de l’isolation de son logement.

Statué à la suite d’un diagnostic de performance énergétique (DPE), l’étiquette énergétique d’un logement est décisive quant à sa rénovation. En effet l’agenda des obligations approche : tout appartement répondant à une étiquette G, la plus basse, se verra en effet frappé d’une interdiction de location à partir de 2023 tant que les travaux d’isolation ou nécessaires à l’amélioration du bilan énergétique n’auront pas été effectués.

Airbnb comme parade des propriétaires à l’interdiction

Transformer son logement en meublé touristique représente aujourd’hui la dernière parade des propriétaires pour échapper à la règlementation dans le cadre de la loi climat. Un fois le statut changé, il devient facile de trouver un locataire de courte durée, que ce soit par les différentes applications de locations de courte durée du type Airbnb ou même les plateformes numériques de locations touristiques.

L’extension de la législation sera la même pour tous les appartements. Aucune distinction ne sera faite entre appartements meublés et les non-meublés. L’enjeu du climat est trop important pour faire la séparation entre les appartements, surtout quand on connaît les abus de certains propriétaires. Le gouvernement va donc dans les prochains mois se donner les moyens de lutter contre ce contournement du système.

1 commentaire on «Passoire thermique : clap de fin pour la location sur Airbnb et consorts ?»

  • « L’enjeu du climat »
    une supercherie qui empêche les petits propriétaires de gagner un peu d’argent et réserve le secteur aux grandes entreprises, aux banques. L’origine anthropique du changement climatique n’a pas été prouvée scientifiquement, est très controversée. Ceux que ça intéresse peuvent s’informer en ligne.

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis