Patrimoine : les 1% possèdent 163 fois plus que les 10% les plus pauvres

La nouvelle enquête de l’Insee sur la répartition du patrimoine en France montre une nouvelle fois les inégalités. L’Institut de Statistiques est même formel : « le patrimoine reste très inégalement réparti dans la population ». En France, une moitié de ménages détient plus de neuf dixièmes de l’ensemble du patrimoine brut du pays, tous types confondus.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 26 janvier 2023 à 11h31
Richesse Patrimoine Argent Repartition France Insee
4400 EUROSLe patrimoine des 10% les plus pauvres est inférieur à 4.400 euros.

Les 50% les plus pauvres se partagent 8% de la richesse de la France

L’étude sur la répartition du patrimoine en France montre qu’une moitié des ménages se partagent en réalité une toute petite partie du patrimoine du pays. Les 50% les plus pauvres ne détiennent que 8% du patrimoine, ce qui laisse les 92% restants aux 50% de ménages les plus riches. Et la barre du milieu n’est pas très élevée : « la moitié des ménages détiennent moins de 177.200 euros de patrimoine brut » écrit l’Insee. Les 50% les plus pauvres ne se partagent, dans les faits, que 5% du patrimoine immobilier et 3% du patrimoine financier. Et ils n’ont aucun patrimoine professionnel.

Le patrimoine professionnel est d’ailleurs la quasi-exclusivité des « 10% les plus riches » : ils en possèdent 99% selon l’Insee, ce qui ne laisse que 1% pour 90% les plus pauvres. Les 10% détiennent également près de la moitié du patrimoine immobilier (44%) et plus de la moitié du patrimoine financier (64%).

Il faut plus de 2 millions d’euros pour faire partie des « 1% »

Pour faire partie des plus riches de France, un ménage doit posséder beaucoup. Il entre dans la catégorie des 10% les plus riches dès lors que son patrimoine brut atteint 716.300 euros. Pour faire partie des 5%, le patrimoine doit être supérieur ou égal à 1,034 million d’euros, et même supérieur à 2,2 millions d’euros pour atteindre les « 1% ».

Or, inversement, les 10% de ménages les plus pauvres ont un patrimoine brut inférieur ou égal à 4.400 euros, « soit 163 fois moins » que les 1%, souligne l’Institut de statistiques. Et ce dernier confirme une augmentation des inégalités. En 2018, les 1% avaient un patrimoine 158 fois supérieur.

L’immobilier représente plus de la moitié du patrimoine en moyenne

Tous déciles confondus, c’est l’immobilier qui représente la majorité du patrimoine des ménages de France. Selon l’Insee, il pèse à lui seul 62% du total, devant le patrimoine financier (21%) et le patrimoine professionnel (11%). Quant au « patrimoine résiduel », il ne représente que 6% de la richesse du ménage.

Or, c’est là une source d’inégalités majeure. « La résidence principale est la principale composante du patrimoine immobilier (à hauteur de 83 %) : près de six ménages français sur dix en sont propriétaires (qu’ils aient ou non terminé d’en rembourser l’achat), disposant ainsi d’un patrimoine brut moyen 8,6 fois plus élevé que celui des locataires et des personnes logées gratuitement », précise l’étude.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

1 commentaire on «Patrimoine : les 1% possèdent 163 fois plus que les 10% les plus pauvres»

  • a) peu de syndiqués(es) parmi le monde ouvrier et ce ne sont pas les centrales syndicales qui les y poussent
    b) non reconnaissance de la valeur professionnelle , et des majorations de salaires uniquement calculées en %

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis