Permis de conduire : quelles aides ?

Obtenir son permis de conduire est un rite de passage pour beaucoup, mais le coût peut vite être un obstacle. Heureusement, diverses aides financières sont disponibles pour aider à alléger ce fardeau. Découvrez les différentes options pour financer votre permis en fonction de votre situation

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Axelle Ker Publié le 10 septembre 2023 à 17h00
aides, permis de conduire, France, 2023, 2024
1.800 eurosc'est le prix moyen du permis en France

Permis de conduire en France : combien coûte-t-il ?

Chaque année, près d'un million de personnes tentent d'obtenir le permis B en France. Passage obligé pour une grande partie de Français, surtout pour les jeunes qui entrent dans la vie active, son prix peut représenter un véritable obstacle. À partir du 1er janvier 2024, et annoncé par la Première ministre Élisabeth Borne, les jeunes de 17 ans pourront prétendre à passer l'examen.  Le prix peut varier selon votre régions, mais en moyenne, pour l'année 2020, il s'élevait à 1.800 euros.

Le permis à un euro par jour

La première des aides, et sans doute la plus connu, est le permis à un euro par jour, destinée aux jeunes âgés de 15 à 25 ans qui candidate pour la première fois au permis de conduire. Ce dispositif offre une facilité de paiement pour la formation au permis de conduire. Le coût total reste inchangé, mais grâce à la prise en charge, sous forme de prêt (entre 600 et 1.200 €), par un établissement financier partenaire de l'État, le candidat à l'examen du permis de conduire à une possibilité de répartir la somme en mensualités de 30 €. A noter qu pour cette aide, les intérêts de ce prêt sont entièrement remboursés par l'État.

Les aides spécifiques pour le permis 

Annoncé par la Première ministre Élisabeth Borne, les apprentis pourront bénéficier d'une aide de 500 euros pour financer leur permis. Il leur suffira d'adresser une demande au centre de formation des apprentis (CFA) de leur région.

Pour les personnes au chômage, c'est vers Pôle Emploi qu'il faudra se tourner : si le permis est nécessaire dans le cadre d'un projet professionnel, l'organisme peut vous accorder une aide (jusqu'à 1.200 euros).

Pour les personnes en situation de handicap il existe deux organismes qui délivrent des aides financières :  l'Agefiph et  Fiphfp. La prestation de compensation du handicap peut également contribuer au financement.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le CPF peut être utilisé pour financer l'examen du permis de conduire. Cependant, pour en bénéficier, l'obtention du permis doit être nécessaire pour l'activité professionnelle. Il est également essentiel de choisir une auto-école agréée comme organisme de formation.

Dernière option : Vous pouvez vous rapprocher des municipalités, des administrations préfectorales, ou bien des Centres Communaux d'Assistance Sociale (CCAS).

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Permis de conduire : quelles aides ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis