Pouvoir d’achat : l’Espagne supprime la TVA sur l’alimentation

Comme la France et le reste du monde, l’Espagne fait face à une inflation record. Afin de protéger le pouvoir d’achat des ménages, le gouvernement de Pedro Sanchez a lancé une mesure drastique. La TVA sur certains produits alimentaires sera purement et simplement supprimée.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 28 décembre 2022 à 11h21
Tva Produit Alimentaire Baisse Espagne Inflation
4%La TVA sur les produits alimentaires de première nécessité est de 4% en Espagne.

Espagne : 0% de TVA sur l’alimentation de première nécessité

L’annonce ne manque pas de rappeler certaines propositions, refusées, d’une partie de la classe politique française. Mais alors qu’à l’Assemblée nationale les mesures se concentraient sur les carburants, le gouvernement espagnol a décidé de cibler des produits bien plus fondamentaux. Pedro Sanchez a annoncé la suppression de la TVA sur certains produits alimentaires. Toutefois, impossible pour le gouvernement espagnol de supprimer intégralement la TVA sur tous les produits alimentaires.

Seuls les produits de première nécessité sont donc ciblés. Et leur TVA, déjà inférieure au taux appliqué en France, 4% contre 5,5% dans l’Hexagone, tombera à 0% dès le 1er janvier 2023. Une manière de réduire d’un coup l’inflation, très élevée, qui frappe directement le portefeuille des ménages.

Pour l'Etat espagnol, cette mesure se traduit par une baisse des recettes fiscales. Logiquement, elle ne sera que temporaire.

Pouvoir d’achat : réduire la TVA pour l’augmenter

L’Espagne fait en effet face à une forte hausse des prix des produits alimentaires… similaire à celle enregistrée par la France. Pour la péninsule ibérique, elle s’est établie à 15,3% en novembre 2022. Pour l’Hexagone, le même mois, elle avait atteint 12,1% selon l’Insee. Or, en réduisant la TVA, l’inflation est réduite de manière automatique.

Les produits concernés sont les plus achetés et, surtout, les plus nécessaires. Le lait, le pain, les fruits et légumes ou encore les céréales. D’autres produits, plus taxés comme les pâtes ou encore l’’huile, verront leur taux de TVA être réduit. Il passera de 10% à 5,5%.

La mesure, qui entre en vigueur le 1er janvier 2023, durera six mois. Sauf, bien entendu, si le gouvernement ne la prolonge pas.

Carburant : fin de la ristourne pour tous en Espagne aussi

D’autres mesures sont prévues par le gouvernement espagnol. Notamment, une aide de 200 euros pour les ménages modestes (moins de 27.000 euros de revenus par an). Le nouveau paquet de mesures coûtera 10 milliards d’euros à l’État espagnol, portant à 45 milliards le total des aides débloquées.

Les Français frontaliers pourront profiter de la baisse de la TVA sur les produits alimentaires lors de leurs courses… mais une mauvaise nouvelle à la pompe les attend. La ristourne de 20 centimes en vigueur pour tous sera limitée dès le 1er janvier 2023. Les professionnels seront les seuls concernés, et plus précisément les « secteurs les plus touchés » a annoncé Pedro Sanchez.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Pouvoir d’achat : l’Espagne supprime la TVA sur l’alimentation»

Laisser un commentaire

* Champs requis