Production d’électricité : elle atteint en 2022 son plus bas niveau depuis 30 ans

L’année 2022 ne restera pas une grande année pour la production d’électricité française. Les volumes s’effondrent, la France perd son leadership sur l’exportation de cette énergie.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 17 février 2023 à 11h08
production-electricite-France-2022-baisse
279 TWhLa production d’électricité nucléaire française s’effondre en 2022 pour atteindre seulement 279 TWh. ©Pixabay

Une production d'électricité au plus bas depuis 1992

Le gestionnaire du réseau électrique en France, RTE, dresse le bilan de l’année 2022. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est plus que mitigé. Ainsi, la production électrique française atteint son niveau le plus bas depuis 30 ans. En 2022, cette dernière s’effondre. Pour justifier cet échec, RTE met en avant plusieurs hypothèses. D’une part, l’état catastrophique du parc nucléaire français. Les travaux de rénovation pour lutter contre les problèmes de corrosion constituent un boulet pour la production française. Pendant plusieurs mois, à peine la moitié des centrales sont en capacité de produire. Au global, 279 TWh d’origine nucléaire sont produits en 2022. Bien loin des 430 TWh de 2005.

D’autre part, l’hydroélectricité n’a pas marché en 2022. Conséquence directe d’une année marquée par les vagues de chaleur. 2022, reste l’année la plus chaude jamais enregistrée. Dès lors, ce type de production peine à se montrer performant. En valeur, cette dernière atteint les niveaux de 1976, année aussi d’une grande sécheresse sur le pays.

La France perd sa place de premier pays exportateur d’électricité en Europe

Face à de telles baisses de la production, la menace de black-out donne des sueurs froides à RTE sur l’ensemble de l’année 2022 et sur le début de 2023. Pour compenser, pour la première fois depuis plusieurs années, la France importe de l’électricité. Insuffisant pour écarter totalement le risque. Ainsi, les Français doivent faire des efforts. Particuliers et entreprises doivent faire preuve de sobriété énergétique pour réduire la consommation. Et ça marche ! En effet, combiné à un hiver 2023 clément, le risque de coupure s’éloigne.

Malgré tout, 2022 marque un tournant. Ainsi, la France perd sa place de première puissance exportatrice d’électricité en Europe. Pire, elle n’est même plus sur le podium. Désormais, selon les derniers chiffres communiqués, la Suède, l’Allemagne ou encore la Bulgarie font mieux.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Production d’électricité : elle atteint en 2022 son plus bas niveau depuis 30 ans»

Laisser un commentaire

* Champs requis