Réforme des retraites : l’âge de départ à 65 ans… et un 49.3 pour l’adopter ?

C’est le chantier du gouvernement qui divise le plus, y compris au sein même de la majorité (relative) : la réforme des retraites. Promesse d’Emmanuel Macron mise en pause durant la Covid-19, elle a fait son grand retour en 2022… avec l’espoir d’être finalisée début 2023. Et ce, même s’il faudra user de l’article 49.3…

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 6 décembre 2022 à 13h24
Reforme Des Retraites Macron Age Depart Legal
66%66% des Français sont opposés à la réforme des retraites.

Réforme des retraites : 64 ou 65 ans pour l’âge légal ?

Point central de la réforme des retraites, le report de l’âge légal de départ. Actuellement fixé à 62 ans, le gouvernement veut le repousser. Objectif : obliger les Français à cotiser plus longtemps, donc plus, afin de renflouer les caisses déficitaires du régime de l’assurance-retraite. Forcément, les Français sont contre : fin octobre 2022, un sondage réalisé par YouGov pour le HuffPost annonçait que deux Français sur trois (66%) ne voulaient pas de la réforme. Et près de la moitié de la population (48%) y serait « tout à fait défavorable ». Mais le gouvernement ne semble pas vouloir changer son calendrier.

Ce qu’il pourrait avoir changé, c’est l’âge de départ qui sera présenté. Alors qu’il semblait fixé à 64 ans, soit un an de moins que ce que voulait Emmanuel Macron, RTL dévoile que l’âge de 65 ans pourrait bien être retenu. Au moins lors de la présentation du texte prévue pour la deuxième semaine de décembre 2022.

Le 49.3 n’est d’ores-et-déjà pas exclu

Interrogé mardi 29 novembre 2022 après les révélations, le matin-même, de RTL sur l’âge retenu pour la réforme, Olivier Véran, porte-parole du gouvernement a estimé qu’il n’y avait « pas de nouveautés ». Il a refusé, de fait, de confirmer ou infirmer les informations de RTL, renvoyant à la présentation prévue pour décembre 2022. « Il y aura des annonces bientôt puisque d'ici la fin de la deuxième semaine de décembre il y aura une communication qui sera faite. »

Quant au texte en lui-même, il arrivera sur les bancs de l’Assemblée nationale et du Sénat dès début 2023, sans date précise et une fois définitivement arrêté après les concertations prévues. Son adoption risque toutefois de se faire par la force : Elisabeth Borne, Première ministre, a déjà menacé d’utilisé l’article 49.3. Une technique devenue la norme depuis que l’exécutif a perdu la majorité absolue à l’Assemblée nationale : depuis la rentrée de septembre 2022, il a été utilisé six fois dans le cadre des votes sur les différents budgets.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Réforme des retraites : l’âge de départ à 65 ans… et un 49.3 pour l’adopter ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis