Réforme des retraites : le gouvernement pénalise les femmes en connaissance de cause

La réforme des retraites est plus pénalisante pour les femmes que pour les hommes au regard des trimestres travaillés et du montant perçu.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Publié le 24 janvier 2023 à 15h06
reforme des retraites inégalités salariales écart hommes femmes
2.2 %La retraite des femmes va augmenter de 1% à 2.2% contre seulement 0.2% à 0.9% pour les hommes, sans oublier l'écart de montant des pensions en faveur des hommes déjà existant.

Une réforme des retraites injuste au regard des femmes

La stratégie de communication du gouvernement était pourtant claire : il fallait présenter la réforme des retraites comme une nécessité et une réforme juste. Objectif raté pour Franck Riester, le Ministre chargé des Relations avec le Parlement français, lors de son passage sur Public Sénat lundi 23 janvier 2023. Interrogé sur l’impact de la réforme des retraites pour les femmes, il concède qu’elles seraient « un peu pénalisées ».

« On n’a jamais dit que tout le monde était gagnant. Les femmes, pour atteindre leur durée de cotisation, utilisent notamment des trimestres validés par enfant […]. Évidemment, si vous reportez l’âge légal, elles sont un peu pénalisées. On n’en disconvient absolument pas ». Pénalisées par les congés maternité, les femmes perdraient effectivement des trimestres de cotisation. Huit trimestres sont accordés, quatre en contrepartie de la maternité ou de l’adoption et quatre pour l’éducation. Ainsi, les femmes qui bénéficient des trimestres par enfant devront partir nécessairement à 64 ans minimum, sauf dans le cas où elles auraient déjà le nombre de trimestres nécessaires.

Les inégalités sont accrues par le projet de loi du gouvernement

Cet argument vient contrecarrer la démonstration du gouvernement. La réforme irait ainsi à l’encontre des femmes qui « sont moins payées pendant toute leur carrière, y compris à diplôme et expérience équivalente, ont donc une retraite inférieure et désormais… devraient travailler plus longtemps que les hommes… Le mot “réforme juste” a un sens et c’est le contraire ». Les femmes seront donc plus touchées que les hommes par le report de l’âge légal de départ.

Alors même que l’écart salarial est de 9% en France, elles devront ainsi travailler en moyenne 2 mois de plus que les hommes une fois la réforme adoptée. Sans oublier que l’espérance de vie des femmes est de 6 ans supérieure à celle des hommes, selon les données de l’INSEE en 2022. Le calcul des trimestres leur est favorable puisque la retraite des femmes va augmenter de 1% à 2 ,2%, contre 0.2% à 0.9% concernant les hommes. C'est sans compter sur l'écart de départ du montant des retraites, de 28% à 41%.

Aucun commentaire à «Réforme des retraites : le gouvernement pénalise les femmes en connaissance de cause»

Laisser un commentaire

* Champs requis