Les tendances et priorités RH en 2023

Attirer, retenir et engager les meilleurs talents est devenu plus difficile que jamais, à l’heure où la pandémie et la crise économie ont rebattu de nombreuses cartes. Certains changements fondamentaux, comme le travail hybride, ont été acceptés à des degrés divers, tandis que d’autres facteurs, tels que le bien-être des employés, doivent faire constamment l’objet d’une attention particulière. En 2023, cinq tendances se démarqueront ainsi du paysage des ressources humaines (RH).

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sridhar Iyengar Publié le 16 janvier 2023 à 7h44
Quiet Quitting Demission Salaries Management Entreprise
82%82% des salariés affirment qu'il est important que leur employeur les considère comme des personnes

La flexibilité attire et retient les talents

Il est clair que les scénarios de travail à distance et hybride ne sont pas près de disparaître. Alors que le retour au bureau est désormais encouragé et même obligatoire par certaines organisations, d'autres continuent à offrir aux employés la possibilité de travailler à distance ou en hybride. La génération Z, qui a rejoint la population active ces dernières années, tend à préférer une offre d'emploi qui offre ces conditions.

Les travailleurs plus expérimentés, qui ont constaté les avantages de travailler depuis chez soi, sont également favorables au modèle hybride, et si le bureau est proche de leur lieu de résidence, ce choix devient plus facile. C'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles de plus en plus d'organisations se détournent des centres urbains pour se rapprocher des petites villes, qui ne sont pas seulement des foyers de talents mais aussi le cadre idéal pour un développement holistique et durable.

Plus de possibilités d'apprentissage sur le lieu de travail

La mise à niveau des compétences, la formation aux nouveaux outils numériques et la mise à jour constante des connaissances du domaine seront des exigences incontournables pour les salariés en 2023. Là encore, il incombe aux organisations de donner aux employés suffisamment d'occasions d'explorer et de bénéficier d’un bien-être au travail. Si cela peut se faire en changeant de poste au sein d'une entreprise, les équipes RH doivent être en mesure de faciliter ces transitions en douceur. Rien n'est plus important pour la satisfaction des employés que de mettre à leur disposition les moyens nécessaires pour exprimer leur talent.

Les modèles de travail à distance et hybrides ont de plus facilité l’adoption d’un second emploi, parfois non déclaré. La motivation d'une activité secondaire peut être financière ou purement passionnelle - parfois un hobby innocent du week-end. Il est important que les organisations définissent très clairement leur position sur le sujet dès le début de la collaboration et qu'elles assurent un suivi via une communication régulière. En effet, les entreprises peuvent interdire à leurs employés certaines activités, si ces dernières leur font concurrence par exemple.

Dire non aux licenciements et oui au bien-être des employés

Selon une récente enquête de Gartner, 82 % des salariés affirment qu'il est important que leur employeur les considère comme des personnes et pas seulement comme des collaborateurs. Alors que les crises économique et énergétique entrainent des vagues de licenciements, les employés ressentent parfois du stress même s'il n'y a pas de menace immédiate dans leur secteur ou leur organisation. Il est donc crucial de maintenir le moral des employés à flots.

Pour ce faire, de nombreuses entreprises investissent davantage dans la formation et la réaffectation de leurs employés en période de récession. C'est aussi l'occasion de se pencher sur leurs équipes en sureffectif ou en sous-effectif et d'apporter des changements susceptibles d'aider à trouver un équilibre. L'utilisation optimale des ressources existantes est en effet un excellent mécanisme de réduction des coûts, crucial en période difficile. Les équipes RH doivent donc être proactives et de nouveau faciliter les transferts internes. Les organisations peuvent également réexaminer des initiatives initiées depuis longtemps, mais reportées en raison de contraintes de temps et de ressources.

Une communication constante et honnête

Lorsque toutes les actualités, amplifiées par les réseaux sociaux, ne sont pas de bons augures, il est rassurant pour les employés de recevoir une communication simple et claire de la direction de l'entreprise via des prises de paroles régulières. Les équipes RH peuvent notamment établir un calendrier de ces sessions et encourager la participation active des équipes pour dissiper les doutes et les malentendus. Les chefs d'équipe peuvent également utiliser les outils collaboratifs en place pour communiquer au quotidien et maintenir ainsi un sentiment de communauté.

Diriger avec empathie

En 2016, l'étude Gartner Workforce Change Survey a montré que 74 % des employés étaient prêts à modifier leurs comportements professionnels pour soutenir les changements organisationnels, mais ce chiffre a chuté à 38 % en 2022. Les employés deviennent clairement plus résistants au changement et cela affecte les objectifs des leaders RH, qui doivent désormais les aider à naviguer dans le changement et à atténuer l'impact que ce dernier peut avoir sur leur travail et, surtout, sur leur bien-être.

Les employés recherchent un leader accessible et compréhensif, non seulement au niveau de l'équipe, mais aussi au niveau de l'organisation. Et cela exige une remise à zéro ; non pas en supprimant les responsabilités fondamentales des dirigeants, mais plutôt en exigeant des dirigeants qu'ils les assument de manière différente. L'évolution de l'environnement brouille les frontières de la dynamique leader-employé. En fait, à l'avenir, la seule dynamique qui fonctionnera sera celle d'humain à humain.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Managing Director Europe chez Zoho

Aucun commentaire à «Les tendances et priorités RH en 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis