Roaming : plus de data à l’étranger pour certains forfaits ?

Celles et ceux qui ont vécu, en 2017, la fin des frais d’itinérance, ou roaming, en Europe se rappellent d’une véritable révolution. Pour les autres, rien ne change depuis que l’accord a été prolongé, en 2022 pour dix ans de plus. Du moins, si : le 1er janvier 2023, certains forfaits de téléphonie mobile pont vu leur quantité de data augmenter. Car les règles du roaming, ont changé.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 3 janvier 2023 à 9h16
Roaming Smartphone Calcul Data Etranger Europe
19,33 EUROSLe prix moyen d'un forfait de téléphonie en France est de 19,33 euros.

Le calcul du roaming se fait sur la base d’un prix fixe par Giga

Depuis l’entrée en vigueur de la réforme sur le roaming en Europe, le calcul de la quantité de data n’avait pas évolué. Tous les opérateurs européens devaient offrir un minimum de données à utiliser à l’étranger, en Europe, sur la base d’un prix du Gigaoctet de 2 euros.

Et le calcul pour le volume de Gigaoctets de données disponible était simple : (le coût du forfait hors taxe divisé par le prix du Gigaoctet) multiplié par deux. Donc, dans les faits, la quantité de gigaoctets disponible à l’étranger était équivalent au prix hors taxe du forfait.

Plutôt simple, bien que les utilisateurs connaissent surtout le prix TTC, une fois la TVA appliquée. Ce qui fait que la quantité de data était en réalité un peu inférieure au montant prélevé chaque mois sur le compte bancaire.

Le prix du Gigaoctet baisse… et continuera de baisser

Lors de la prolongation de l’accord sur le roaming, adopté en 2022 jusqu’en 2032, le prix du Gigaoctet a baissé. Il est passé de 2 euros à 1,80 euro. Et ça change beaucoup de choses, surtout pour les forfaits les moins chers.

Un forfait à 10 euros par mois TTC revient à 8,33 euros HT, la TVA s’appliquant sur la téléphonie étant de 20% (le taux maximum). Jusqu’au 31 décembre 2022, ce forfait donnait donc droit à une enveloppe de data à l’étranger de (8,33/2)*2 gigaoctets, donc 8,33 gigaoctets. Depuis le 1er janvier 2023, le calcul donne un autre résultat. (8,33/1,80)*2, soit 9,25 Go. Une augmentation de data de près de 1 Go, en somme, et une bonne nouvelle pour les Européens.

La baisse se poursuivra en outre les années suivants. Le prix du gigaoctet passera à 1,55 euro en 2024, puis 1,30 euro en 2023, 1,10 euro en 2026 et 1 euro en 2027. Soit, à ce moment-là, un doublement de la quantité de données disponibles sans surcoût à l’étranger par rapport à 2022.

Une quantité minimum de data en roaming, souvent dépassée par les forfaits

Reste que la majorité des Français disposent de forfaits qui dépassent déjà le seuil minimum imposé. Surtout chez les quatre opérateurs principaux, certains ne limitant même pas la quantité de données utilisables à l’étranger.

Ce sont donc surtout les forfaits les moins cher, notamment chez les MVNO, et les marques low-cost des opérateurs, qui bénéficieront d’une augmentation automatique des données disponibles en roaming.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Roaming : plus de data à l’étranger pour certains forfaits ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis