SNCF : appel à la grève reconductible pour les vacances de février 2023

Le bras de fer entre les syndicats et le gouvernement sur fond de réforme des retraites se poursuit. Comme prévu, après la journée de mobilisation du 31 janvier 2023, ce sont les vacances de février 2023 qui sont ciblées. Deux syndicats de la SNCF appellent à deux journées de grève… ainsi qu’ une grève reconductible. Et ce, le jour-même où le ministre des Transports demandait de la « responsabilité ».

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 25 janvier 2023 à 9h32
Sncf Greve Fevrier 2023 Journee Reconductible Reforme Retraites
66%66% des Français sont opposés à la réforme des retraites.

Deux jours de grève à la SNCF en février 2023 ?

Le gouvernement a confirmé, lors de la présentation de son projet de réforme des retraites, son intention de conserver la mesure-phare. Le report de l’âge légal de départ à 64 ans reste au cœur de la réforme. Sans surprise, les syndicats, opposés au projet, ont répondu… par un nouvel appel à la grève.

L'appel, lancé mardi 24 janvier 2023, n’émane toutefois pas du front unitaire qu’affichent les syndicats. Ce sont la CGT Cheminots et SUD-Rail qui, dans un communiqué commun, ont appelé les salariés de la SNCF à faire grève les 7 et 8 février 2023. Une grève en semaine, donc, pour commencer… mais malgré tout une grève lors des vacances de février 2023. La première zone sera alors déjà en congés.

Une grève reconductible à la SNCF dès la mi-février 2023

Les syndicats affichent leur objectif : intensifier l’action. Avec toujours le même mot d’ordre, à savoir contraindre le gouvernement de retirer son projet de réforme. Et si l’exécutif ne cède pas lors de cette mobilisation, une deuxième est déjà prévue.

Les mêmes syndicats, dans le tract distribué le 24 janvier 2023, appellent cette fois à la « grève reconductible » dès la mi-février 2023. Un moment stratégique : ce sera alors l’heure pour les académies de la région parisienne d’être en vacances. Soit une des périodes de grande affluence dans les gares. Une grève à ce moment-clé risque de créer de nombreux problèmes aux passagers, et ce dans toute la France.

Une réponse directe à Clément Beaune ?

L’appel à la grève pour les vacances de février 2023 semble être également une réponse à Clément Beaune. Interrogé le 24 janvier 2023 sur FranceInfo, le ministre des Transports a demandé à ce que les syndicats fassent preuve de responsabilité et n’empêchent pas les Français de partir en vacances. Un appel qui, de toute évidence, n’a pas été entendu.

Le ministre des Transports est même revenu sur la possibilité de limiter le droit de grève dans les transports, à l’instar de ce qui se fait en Italie. Aucun projet de loi n’est toutefois sur la table à ce jour. Et si discussion il y aura, a-t-il confirmé, ce ne sera pas en parallèle de celles concernant la réforme des retraites.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «SNCF : appel à la grève reconductible pour les vacances de février 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis