SNCF : saviez-vous que vous avez payé 276 euros à l’entreprise en 2021 ?

Vous n’avez peut-être pas pris le train en 2021… et pourtant la SNCF vous aura coûté plus de 20 euros par mois. La raison ? Les impôts que vous payez. Car le spécialiste du rail est une entreprise publique… et de fait, elle coûte cher à tous les Français, quel que soit le nombre de voyages qu’ils ont effectué dans l’année.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 6 décembre 2022 à 13h24
Sncf Train Cout Impot Etat Calcul
5% La SNCF a annoncé une hausse de prix de 5% en moyenne en 2023.

La SNCF a coûté 2 milliards de plus aux contribuables en 2021

Le site Fipeco, comme chaque année, analyse le coût de la SNCF pour les contribuables français. Dans un article publié le 23 novembre 2022, il dévoile le calcul pour 2021 et la somme est conséquence : 18,5 milliards d’euros (ménages et entreprises comprises). Un montant en forte hausse : en 2020, la SNCF avait coûté 16,7 milliards à l’État ; en 2016, 13,7 milliards, souligne le site.

Le calcul du coût de la SNCF est donc vite fait : comme le souligne BFMTV, il suffit de diviser ces sommes par le nombre de Français. Et pour 2021, ça revient à 276 euros par habitant. Soit 23 euros par mois.

Un calcul toutefois inexact : parmi les impôts qui financent la SNCF, il y a également les impôts des entreprises. Or, en divisant le coût par le seul nombre de Français, le calcul exclut de fait la contribution des entreprises à son fonctionnement.

Un financement de la part de professionnels et particuliers… qui n’utilisent pas le train

Dans le détail, en 2021  l’État a déboursé 2,6 milliards d’euros pour le fonctionnement de la SNCF, 6,8 milliards pour les services achetés par les régions, 5,1 milliards en subventions d’investissement, 700 millions pour le coût de la dette de l’entreprise et 3,3 milliards pour le régime de retraite. Pour un total, donc, de 18,5 milliards d’euros en 2021.

Mais ce financement est nécessaire : il permet à la SNCF de fonctionner et de continuer d’améliorer et réparer le réseau. Sauf que, comme le souligne François Ecalle, fondateur du site Fipeco, à BFMTV, il y a un problème. Non seulement ces sommes s’ajoutent à celles payées par les voyageurs durant l’année (via le coût des billets et autres services) mais la facture « est en partie financée par des ménages et entreprises qui n’utilisent pas les services ferroviaires ».

Vers une hausse des prix de la SNCF en 2023

L'analyse de Fipeco tombe mal pour l'entreprise publique : elle risque de relancer la polémique sur ses tarifs élevés. Or, cette dernière prévoit une augmentation en 2023. Et ce à cause de l'augmentation des coûts de fonctionnement, estimée à 13%.

Dès le 10 janvier 2023, les prix de certains trajets en train vont grimper. Une hausse de 5% en moyenne, que la SNCF a ciblée sur les billets professionnels, mais pas uniquement. Les TGV Ouigo et les Intercités devraient également subir l'augmentation.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «SNCF : saviez-vous que vous avez payé 276 euros à l’entreprise en 2021 ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis