Le tabagisme ne baisse plus en France

Après avoir baissé chaque année entre 2014 et 2019, le tabagisme ne recule plus en 2021, nous apprend l’agence Santé Publique France dans son dernier rapport annuel sur le sujet.

Par Anton Kunin Modifié le 13 décembre 2022 à 10h32
Tabagisme France Bilan 2021
15 millions15 millions de Français fumeraient en 2021.

Fumer, un geste quotidien pour 1 Français sur 4

Les fumeurs sont aujourd’hui beaucoup moins nombreux qu’au cours de la décennie précédente certes, toujours est-il que leur nombre ne baisse plus en France. Après une baisse d’ampleur inédite entre 2014 et 2019, en 2021 le nombre de fumeurs est resté au même niveau qu’en 2020. Si une baisse encourageante du tabagisme quotidien s’observe chez les jeunes hommes de 18-24 ans, les chiffres publiés par l’agence Santé Publique France mettent en évidence une hausse du tabagisme quotidien chez les femmes et les personnes les moins diplômées entre 2019 et 2021.

En définitive, 31,9% des personnes interrogées par Santé Publique France ont déclaré fumer en 2021. C’est autant qu’en 2020, et même légèrement plus par rapport à 2019 (30,4%). En plus, un quart des Français déclaraient fumer quotidiennement en 2021, une proportion stable par rapport à 2019. En extrapolant ces pourcentages sur la population française, on peut estimer le nombre de fumeurs en France à 15 millions, dont 12 millions de fumeurs quotidiens.

Les personnes sans diplôme sont plus nombreuses à fumer que les diplômés

Parmi les moins diplômés (niveau de diplôme inférieur au baccalauréat), la proportion de fumeurs a augmenté, passant de 29% à 32%. Un écart de 15 points est d’ailleurs observé entre les personnes n’ayant aucun diplôme ou un diplôme inférieur au baccalauréat et les titulaires d’un diplôme du supérieur.

Selon Santé Publique France, l’augmentation du tabagisme parmi les femmes et parmi les moins diplômés pourrait être liée en partie à un impact plus fort de la crise liée à la COVID-19 chez ces populations. La cigarette constitue pour elles un outil de gestion du stress, notamment lié à une augmentation de la charge mentale et une dégradation des conditions de travail chez les femmes.

1 commentaire on «Le tabagisme ne baisse plus en France»

  • A cet échec de la politique anti-tabac s’ajoute un problème qui n’est absolument pas pris en compte par les Pères fouettard qui animent les campagnes qui est que de nombreuses personnes, n’arrivant pas à s’en passer, se ruinent pour acheter des cigarettes. Il faudrait donc baisser les prix, changer de méthode pour lutter contre la consommation de tabac et s’intéresser aussi à l’alcool et au cannabis qui sont pour l’instant complètement oubliés.

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis