Épargne : quels seront les taux des livrets en 2023 ?

Si on parle tous les mois du Livret A et du LDDS à la suite de la publication des données de la collecte par la Banque de France, c’est que ce sont les deux livrets les plus connus et utilisés en France. Il en existe toutefois d’autres : le CEL et le LEP, par exemple. Or tous devraient connaître une forte hausse de leurs taux d’intérêts en 2023. L’inflation se confirme à un niveau très élevé en France, et le gouvernement ne pourra pas faire autrement qu’en prendre compte.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 9 décembre 2022 à 6h07
Taux Interets Epargne 2023 Evolution Argent
2%Le PEL pourrait être rémunéré 2% par an en 2023.

MISE à JOUR 8 décembre 2022 : le gouvernement a confirmé la première hausse des taux d'intérêts. Elle concerne les PEL ouverts dès le 1er janvier 2023.

Taux d’intérêts : 3% pour les Livrets A et les LDDS...

Avec une inflation qui a franchi la barre symbolique des 6% en octobre 2022 pour la deuxième fois de l’année, les banques et les épargnants s’y préparent : les taux d’intérêts des livrets d’épargne vont augmenter. Le gouvernement ne pourrait que difficilement s’y opposer car les Français auraient du mal à comprendre et continuent d’être assommés par la hausse des prix.

Les deux livrets d’épargne les plus utilisés en France, le Livret A et le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) seront donc revalorisés en février 2023, sur la base d’un calcul que fera la Banque de France en janvier 2023 avec les données définitives de l’inflation de décembre 2022 de l’Insee. Si l’inflation, comme attendu, reste stable et élevée, le futur taux pourrait être de 3%. Des intérêts défiscalisés et désocialisés.

... 6% pour les LEP...

Pour le troisième livret désocialisé et défiscalisé, le LEP (Livret d’Épargne Populaire), la question ne se pose même pas : la loi fixe que celui-ci doit avoir un taux d’intérêt identique à l’inflation. Le 1er février 2023, il pourrait atteindre et même dépasser les 6% de taux d’intérêt. Mais attention : le LEP n’est accessible que sur conditions de ressources.

On notera également que les livrets Jeunes devraient aussi voir leur taux évoluer. Si les établissements bancaires fixent les taux librement, ils ne peuvent être inférieurs à celui du Livret A et du LDDS.

… et les taux d'intérêts des CEL et des PEL en hausse également ?

Mais les livrets d’épargne ne sont pas les seuls dont les taux d’intérêts devrait connaître une tendance haussière en 2023.

Le PEL (Plan Épargne Logement) pourra faire son retour en force. Et ce après avoir connu un désamour de la part des épargnants. Son taux d'intérêts en 2022 est en effet peu intéressant : 1%, stable depuis près de 5 ans. Mais il a l’avantage de ne pas connaître d'indexation sur l’inflation mais sur des produits bancaires autres. En 2023, il pourrait atteindre 2%… ce qui n’impactera que les PEL ouverts après la hausse, le taux du PEL étant fixé au moment de l’ouverture de manière définitive.

Enfin, le CEL (Compte Épargne Logement) pourrait connaître une hausse de taux et atteindre 2% (contre 1,25% en 2022). Le calcul aura lieu en janvier 2023, comme pour le Livret A et le LDDS.

On notera toutefois que mis à part le LEP, conçu pour protéger l’épargne de l’inflation, tous les taux mentionnés devraient être inférieurs à l’inflation en 2023. Et ce malgré un tassement attendu de celle-ci. Y déposer de l’épargne conduit donc à une perte de pouvoir d’achat.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Épargne : quels seront les taux des livrets en 2023 ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis