URGENT : Alstom : Le conseil d’administration pourrait choisir General Electric

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 10h10

Selon une information de nos confrères de l'Opinion, le Conseil d'Administration d'Alstom aurait quasiment tranché pour General Electric. Une mauvaise nouvelle pour le gouvernement qui espérait sauver cette entreprise, à défaut d'avoir pu en sauver d'autres.

General Electric en bonne posture

Selon le journal L'Opinion, le Conseil d'Administration d'Alstom pourrait entériner ce mardi 29 avril 2014 dans l'après-midi, lors de son assemblée générale, la décision d'accorder à Patrick Kron, PDG du groupe, le mandat pour le rachat.

Rappelons que General Electric serait intéressé par la division « Energie » d'Alstom, notamment car les deux groupes ne sont pas en concurrence mais leaders sur deux secteurs différents. Alstom est leader sur le marché des turbines hydroélectriques alors que GE sur celui des turbines à gaz.

Siemens va-t-elle faire une offre malgré tout ?

Deuxième acteur du secteur, Siemens s'était dit également intéressé par un possible rachat d'Alstom. Jeudi 24 avril 2014, une lettre d'intention avait été adressée au groupe, mais sans offre.

Le conseil d'Administration d'Alstom, toujours selon L'Opinion, voudrait éviter de faire scandale et a donc décidé de laisser la porte ouverte à de nouvelles offres. Un comité sera donc créé pour étudier les éventuelles offres qui pourraient se manifester, qu'elles soient de Siemens ou d'autres groupes.

L'AMF saisie par le gouvernement sur la cession d'Alstom

En attendant, le gouvernement a annoncé ce mardi 29 avril 2014 qu'il allait saisir l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour superviser cette cession.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio