Le scandale « Amazonien »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Véronique Farret Modifié le 28 juin 2012 à 15h56
Cette affaire illustre le "Redressement Productif" à la manière d'Arnaud Montebourg. Les socialistes ne sont pas à une contradiction, ni à un reniement près.
Arnaud Montebourg, le héraut du " redressement productif " en France, le chantre de l’anti-délocalisation se félicite d’accueillir en ses terres de Saône et Loire, à Chalon-sur-Saône, la plateforme logistique européenne de l’américain Amazon.com. S’étant fait connaitre par un rapport sur l’évasion fiscale, Arnaud Montebourg semble oublier qu’Amazon qui a installé son siège européen au Luxembourg ne paiera quasiment pas d’impôts en France. Le géant du e-commerce ne paiera pas non plus la TVA en France mais toujours au Luxembourg en vendant des produits étrangers...
La bonne nouvelle est qu’Amazon prévoit la création de 300 à 500 emplois directs à Chalon sur Saône. L’information scandaleuse est qu’il pourrait toucher une prime d’aménagement du territoire de 15 à 25 000 euros par emploi créé. " Scandaleuse " car ce monstre tentaculaire de la vente en ligne est responsable des plans sociaux de grands acteurs français du e-commerce, comme par exemple la Fnac qui s’apprête à licencier 510 personnes !
Le Droit du Travail semble bousculé également au sein d’Amazon par des conditions de travail éprouvantes, cadences infernales, heures supplémentaires imposées, le tableau que dresse une journaliste du Sunday Times infiltrée dans un entrepôt d'Amazon situé à Bedfordshire.
Malgré le discours angélique de Monsieur Montebourg « L'économie est parfois cruelle, mais elle peut aussi être un signe de redressement. » Son " redressement productif " consiste donc à prendre aux petits écrasés par la fiscalité des entreprises pour donner aux gros...
Avec Amazon, ce n’est pas seulement la Fnac et sa politique citoyenne qui souffre, mais également les petites structures de e-commerce qui s’éteignent l’une après l’autre et avec elles, les emplois…
Parce que 1000 employés sur le « centre de distribution » de Chalon (dont la surface équivaut à 15 terrains de foot… soit 40 000 m²) font plus « chic » aux journaux télévisés de 20h que 5000 employés dans 4000 toutes petites entreprises inconnues.


Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Véronique Farret est une contribuable à sa fenêtre, qui profite de son temps libre pour surveiller du coin de l’œil le Pouvoir en place, et partager ses observations sur son forum.