Les ambitions du nouveau canal de Suez

Par Olivier Sancerre Modifié le 6 août 2015 à 19h25
Shutterstock 265162532
271Le nouveau canal de Suez mesure 271 km.

Le « nouveau » canal de Suez a été inauguré en grande pompe ce jeudi 6 août, et l’Égypte a bien l’intention de multiplier les revenus tirés de cette voie maritime incontournable.

Cette voie maritime permettait déjà aux transporteurs de gagner un temps précieux dans l’acheminement de marchandises. Mais le canal revu et amélioré va en offrir plus, notamment grâce à la nouvelle circulation à double sens : le voyage, qui durait 18 heures jusqu’à présent, sera réduit à 11 heures. L’attente aussi va être réduite.

Revenus

L’Égypte attend beaucoup du réaménagement de cette voie. D’ici 2023, le pays espère pouvoir générer 11,7 milliards d’euros de revenus à l’horizon 2023, contre 4,7 milliards actuellement. Cela signifie doubler le nombre de navires transitant par le canal : une gageure, malgré les travaux. Cette année, ce sont 18 000 bateaux qui vont transiter par le canal ; à terme, l’Égypte espère 35 000 navires.

Conjoncture

Mais les espoirs du pays reposent sur des données qu’il ne maîtrise pas, comme la bonne tenue de la croissance des économies, les prix du pétrole (très bas actuellement, mais qui dit qu’ils ne monteront pas plus tard ?), ou encore la situation au moyen-orient.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.