La difficile mais néanmoins nécessaire approche écologique de l’action publique

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Alain Ligné Modifié le 25 juin 2020 à 15h33
Clean Forest Vincent%20minault
37%Selon l'ADEME, 37% des factures d'électricité des collectivités ont pour origine l'éclairage public.

Notre société prend conscience progressivement de l’impact de l’activité humaine sur le climat et de la nécessité de changer nos comportements pour en endiguer les effets. La course effrénée à la surconsommation et à la recherche du profit nous a également conduit à laisser pour compte une part de notre population, créant colère, rancœur ou résignation.

Nous devons impérativement nous réinventer, et la crise sanitaire actuelle nous le confirme. L’action publique a un rôle majeur dans cette transformation notamment par l’intégration systématique des principes du développement durable dans ses politiques, stratégies et projets afin de replacer l’humain au centre des priorités en trouvant un juste équilibre entre l’environnement, le social et l’économie.

Si sur le principe nous sommes tous d’accord, les méthodes pour y arriver divergent et au sein même de la mouvance verte et selon la sensibilité plus ou moins exacerbées, les attentes peuvent être très différentes. Prenons un exemple tel que l’éclairage public. Nous sommes tous unanimes à penser qu’il doit être plus respectueux, mais doit-on le supprimer comme certains le pensent ? Dès lors, quelle que soit la démarche environnementale que vous entreprendrez, des interrogations sur le niveau vertueux que vous retiendrez se feront.

La démarche de développement durable n’est pas comme une côte que l’on monte à vélo dont le sommet est le but mais un chemin dont chaque jalon vous emmène vers une nouvelle étape à gravir.

Une collectivité se doit de forger un cadre vertueux au sein duquel la diversité de sa population doit pleinement pouvoir s’épanouir et s’approprier les gestes écolo-responsables. Répondre aux besoins des citoyens, les éduquer aux bonnes pratiques, les informer que, si certaines méthodes sont économiquement intéressantes, d’autres ont un coût immédiat. C’est un défi majeur qui ne peut se réaliser sans une transparence des pouvoirs publics à tous niveaux et une implication très forte des habitants. Si des mesures peuvent être prises très rapidement, comme le développement des produits bio dans l’alimentation scolaire, l’arrêt des pesticides dans les espaces publics, la promotion de l’architecture bioclimatique ou le renforcement les déplacements doux, bon nombre de territoires échappent à l’action d’une collectivité. On peut aider les agriculteurs dans leurs problématiques, on peut aider les industriels dans leurs développements productifs ou sociétaux, cependant on ne peut le faire sans eux ou contre eux, mais en les accompagnant et les soutenant.

Méfions-nous des apparences. Planter une haie et quelques arbres, développer le commerce local ou planter une éolienne n’est pas suffisant pour se faire passer pour une personne vertueuse. Car c’est oublier que notre société s’appuie sur une croissance exponentielle et que sur beaucoup de sujets les dégâts environnementaux sont des dommages cachés. Savez-vous par exemple que le coût journalier CO2 des mails en France correspond à 24.000 allers et retours Paris New-York, et le développement du Big data ne va pas se calmer d’ici tôt.

Une démarche écologique, c’est un peu comme être un petit colibri qui participe à la lutte contre un incendie de forêt, mais c’est la responsabilité de chacun d’y participer. Et c’est avec des petits ruisseaux que l’on fait une rivière.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Alain Ligné est consultant en organisation et gestion d’entreprise, ancien maire de Thouars. Co-auteur de la « Vallée du Thouet » et du « Guide sur les vins en Deux-Sèvres », est aussi à l’origine de la création de l’itinéraire cyclable en Vallée du Thouet. Il est candidat, tête de liste d’Énergie Thouarsaise à l’élection municipale du 28 juin 2020 de Thouars, commune nouvelle issue de la fusion de Missé, Sainte-Radegonde, Mauzé-Thouarsais, Thouars.