Le grand mirage des bourses émergentes

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Véronique Riches-Flores Modifié le 23 juin 2020 à 9h43
Economies Emergentes Devises
70%Selon les estimations de l'Université d'Oxford, plus de 70% de la vie économique dans les pays émergents a été impactée par le Covid-19.

Les bourses du monde émergent caracolent depuis leur point bas du 23 mars 2020, jour où le président de la FED a annoncé le déploiement de l’artillerie lourde pour faire face aux méfaits du coronavirus.

En monnaie locale comme en dollar, l’indice MSCI émergent s’est adjugé une progression de 30%, identique à celle du STOXX 600 européen et inférieure d’à peine 10% au S&P500. Alors que l’épidémie de Covid-19 fait des ravages et continue à se propager à vive allure dans la plupart des régions en développement, les pays les plus durement frappés sont précisément les plus performants en matière boursière. En Argentine, Brésil, Afrique du Sud, Inde ou Chili, les indices de référence ont progressé beaucoup plus nettement que dans les pays du sud de l’Asie, aux situations économiques plus saines et souvent beaucoup moins impactés par la pandémie. Comme sur le reste du marché, l’appétit des investisseurs pour le risque émergent semble bien outrancier au regard des perspectives qui sont celles de ces économies aujourd’hui ; la situation ne devrait pas pouvoir s’éterniser.

Lire la suite sur le site de Riches-Flores Research

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Économiste, diplômée de l’Université de Paris I,  Véronique Riches-Flores dirige la société RichesFlores Research - Global Macro & Thematic Independent Research, une société de recherche économique indépendante depuis 2012, après une expérience professionnelle dans le milieu académique -Observatoire Français des Conjonctures Économiques-, et dans la banque d'investissement, en tant que chef économiste chez SG CIB -Société Générale Corporate & Investment Banking- de 1994 à 2012. Son analyse de l'environnement financier international s'assoit sur une double approche à la fois conjoncturelle et structurelle de l'économie mondiale permettant d'avoir un produit spécifiquement adapté aux besoins des professionnels de la gestion d’actifs et des grandes entreprises.