Le chômage baisse en avril… en attendant un correctif

Par Olivier Sancerre Modifié le 26 mai 2016 à 0h45
Chomage Avril Baisse 1
3,51 MILLIONSEn avril, on compte 3,51 millions d'inscrits en catégorie A.

Le chômage a baissé au mois d’avril. En soi, c’est une bonne nouvelle non seulement pour le gouvernement mais aussi pour la machine économique du pays dans laquelle le souffle de la reprise, sensible depuis quelques mois un peu partout dans tous les secteurs, a commencé à prodiguer ses bienfaits.

Le nombre d’inscrits à Pôle Emploi au mois d’avril a baissé de 19 900 personnes. Ce bon chiffre s’ajoute aux 60 000 chômeurs de moins enregistrés au mois de mars : sur les deux mois, le nombre de demandeurs d’emplois dans cette catégorie (sans aucune activité) s’est donc réduit de près de 80 000 personnes. Depuis le mois de janvier, on dénombre 70 000 demandeurs d’emploi en moins, toujours dans la catégorie A.

Baisse du chômage partout, pour tous

Et ça n’est pas tout, puisque le nombre de chômeurs des autres catégories (B et C (aux activités réduites) a aussi reculé le mois dernier : 37 000 inscrits en moins, alors qu’ils avaient augmenté de 50 000 personnes en mars. En tout et pour tout, le chômage en France métropolitaine a donc reflué de 57 000 personnes, soit une baisse conséquente de 1%. Le taux de chômage s’établit à 3,51 millions d’inscrits à Pôle Emploi pour la catégorie A, et de 5,4 millions si on ajoute les demandeurs d’emploi dans les catégories B et C.

Le mois d’avril a donc été bénéfique pour toutes les catégories et toutes les tranches d’âge, y compris les seniors : -0,3% pour les plus de 50 ans, alors qu’habituellement ce sont eux qui souffrent le plus du chômage. Pour les moins de 25 ans, le recul est de 1%, et de -0,6% pour la tranche 25-49 ans.

Le gouvernement tire la couverture

Mais gare : comme toujours, le diable se cache dans les détails. Le ministère prévient en effet que les sorties pour défaut d’actualisation sont plus élevées qu’à l’habitude. Le gouvernement pourrait d’ailleurs réviser le chiffre le mois prochain. On attendra donc avant de se réjouir complètement.

Évidemment, le gouvernement attribue la bonne nouvelle de la baisse du chômage à son action. « Cette baisse s’explique par le dynamisme des créations d’emplois salariés observés ces derniers mois, porté par les mesures mises en place par le Gouvernement (Pacte de responsabilité, CICE, 330 000 aides Embauche PME) », explique Myrian El Khomri la ministre du Travail. C’est toujours bon à rappeler, alors que la contestation contre la loi travail bat son plein.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.