Chômage : en mars 2017 il n’augmente pas, il baisse

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 27 avril 2017 à 6h42
Chomage Hausse Baisse Mars 2017 Chiffres Dares Analyse Pole Emploi
1,3 %entre mars 2016 et mars 2017 le nombre d'inscrits à Pôle Emploi a augmenté de 1,3 %.

Les chiffres du chômage pour le mois de mars 2017 sont tombés le 26 avril 2017 et l’événement très marquant a été la forte hausse du nombre d’inscrits en catégorie A, celle des chômeurs sans aucun emploi. Il explose de +1,3 % sur un mois, soit 43 700 inscrits de plus. C’est la mauvaise nouvelle, bien évidemment, pour le gouvernement. Mais elle cache, en réalité, une baisse du nombre de chômeurs sur un mois.

La baisse dans les trois catégories principales éclipsée par la hausse de la catégorie A

Il est clair que la hausse du nombre d’inscrits en catégorie A à Pôle Emploi de +1,3 % entre février 2017 et mars 2017 n’a rien de réjouissant. Elle détonne : les derniers chiffres publiés par la Dares ayant été plutôt positifs même si en réalité, comparés d’année en année, la tendance était à la hausse.

Sauf qu'en mars 2017 il y a du changement : en janvier et février 2017 le nombre d’inscrits dans les trois catégories principales (A, B et C) était en hausse (respectivement +0,4 % et +0,5%) ; en mars 2017 ce nombre baisse de 0,2 %, soit 11 400 inscrits en moins. Les baisses en catégorie B (-2,7 % sur un mois soit 20 000 inscrits de moins) et en catégorie C (-2,7 % sur un mois soit 35 100 inscrits en moins) suffisent à compenser la hausse de la catégorie A.

La baisse du chômage confirmée par les catégories D et E

Cette baisse des catégories A, B et C n’est pas annulée, comme c’est parfois le cas, par une forte hausse des catégories D, celle des chômeurs sans emploi n’étant pas tenus de trouver un emploi, et E, celle des chômeurs avec un emploi n’étant pas tenus de chercher un emploi. Au contraire.

La catégorie D voit ses effectifs baisser de 4,2 % soit 13 700 inscrits de moins. La E augmente légèrement de 100 inscrits. Mais le total est simple : le nombre de chômeurs en France a baissé entre février 2017 et mars 2017 de 0,4 %, soit 25 000 inscrits de moins.

Une situation en réalité inédite depuis octobre 2016 puisqu’entre novembre 2016 et février 2017 le nombre total d’inscrits à Pôle Emploi était régulièrement en hausse malgré des baisses régulières en catégorie A.

Sur un an la tendance est toujours haussière

L’augmentation du nombre de chômeurs en catégorie A en mars 2017 par rapport à février 2017 reste inquiétante bien que la baisse du nombre d’inscrits dans les trois catégories principales sur la même période donne une bonne nouvelle : il est possible que certains employés à temps partiel (catégories B et C) aient trouvé un emploi plus durable.

Reste que, sur un an, la situation n’est toujours pas rose : elle est marquée par une forte hausse du nombre d’inscrits dans les catégories A, B et C (+0,9%) malgré une baisse de 0,9 % des inscrits en catégorie A sur la même période, et, surtout, d’une hausse de 13,2 % des inscrits en catégorie D du fait du plan de formation (+13,2 % sur un an).

Au total, le nombre de chômeurs augmente en mars 2017 sur un an de 1,3 % de 78 900 inscrits.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio