Consommation : l’Euro 2016 dope le chiffre d’affaires des vendeurs de téléviseurs et de pizzas

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 19 juin 2016 à 23h52
Television Connectee Samsung Publicite Argent Menu Applications
12 %12 % des Français ont acheté récemment une télévision dans le but de regarder l'Euro 2016.

Alors que la France vient de se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Euro, certains commerçants profitent plus que d’autres de cette compétition sportive organisée en France. C’est le cas notamment des vendeurs de téléviseurs et de pizzas !

Presque 2 millions de TV achetées

C’est du moins la conclusion d’un sondage sur l'impact de l'Euro UEFA 2016 sur les achats de télévisions et sur la consommation alimentaire durant les matchs, effectué par Toluna et commandé par le magazine LSA.

Ainsi, comme le rapporte le quotidien Le Figaro, 12,1 % des Français déclarent avoir acheté récemment une télévision dans le but de regarder l'Euro 2016. Soit tout de même 1,7 million de télévisions achetées ! C’est plus que le nombre de télés achetées en prévision du Mondial 2014 au Brésil.

"Il y a eu une dynamique de ventes de télévisions grâce au passage à la TNT HD" explique ainsi au journal Philippe Guilbert, directeur général de Toluna. Bien souvent, les Français achètent une télévision de meilleure qualité que leur ancien modèle, en termes d’image et de son, avec un écran notamment plus grand.

"Il y a eu, grâce à l'Euro 2016, un grand saut qualitatif dans le choix des télévisions chez les consommateurs, ils veulent pouvoir regarder la compétition dans les meilleures conditions", poursuit Philippe Guilbert.

Il faut souligner que d'après le sondage, 9,1 % des sondés déclarent avoir changé de télévision dans le but d'« éviter les disputes » !

Biéres, pizzas, burgers : le trio gagnant

Quant à la restauration, l’Euro permet aux vendeurs de pizzas et de burgers, mais aussi de biére, de maximiser leurs profits. Des start-ups comme Deliveroo ou Alloresto, spécialistes de la livraison de restaurants à domicile, ont vu le nombre de commandes exploser pendant les matchs.

Le sondage révèle par ailleurs que la consommation de bière a été 3,4 fois plus fréquente devant le match France-Roumanie que sur les autres programmes TV.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.