URGENT : La Cour des comptes annonce un déficit public de 4 % pour 2014

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 17 juin 2014 à 8h41

La sanction bruxelloise risque d’être lourde. Alors que l’exécutif soutient mordicus que la France réduira son déficit public à 3,6 % du PIB, comme le demandait la Commission européenne, la Cour des comptes a annoncé mardi 17 juin que le déficit de l’Hexagone pourrait en fait passer la barre des 4 %.

Un déficit proche des 4 % pour 2014, voire supérieur si la croissance n’est pas au rendez-vous.

L'objectif de 3,6 % du PIB en 2014 ne sera pas respecté par la France

Voici le constat qu’a établi mardi 17 juin la Cour des comptes dans un rapport sur la situation et les perspectives de finances publiques pour la France. Une nouvelle qui ne réjouira personne dans un contexte de collectif budgétaire rigoriste. La Commission européenne tout d’abord. Celle-ci avait sommé François Hollande de tenir l’objectif d’un déficit à 3,8 %, revissé à 3,6 % du PIB pour 2014.

Un déficit supérieur ou égal à 4 % du PIB pour la Cour des comptes

Le Parlement ensuite. Les débats au sein de l’hémicycle sur le vote du collectif budgétaire devraient en être que plus agités. Dans leur rapport, les magistrats de la rue Cambon estiment en effet avoir de sérieux doutes quant aux engagements de réduction du déficit public de la France. Le déficit public "pourrait être proche de 4 % du PIB en 2014, voire légèrement supérieur si la prévision de croissance du gouvernement ne se réalisait pas" précise la Cour.

Le déficit pourrait s'aggraver si la croissance n'est pas au rendez-vous

Les objectifs de l’exécutif semblent ainsi s’écrouler comme un château de cartes. Les magistrats de la Cour des comptes démontrent ainsi qu’avec une moindre entrée de recettes fiscales dans les caisses de l’Etat, (de 5,3 milliards d’euros d’après Bercy), les prévisions de réduction du déficit public ne peuvent pas être tenues. Et encore, à condition que la croissance affiche un résultat de 1 %, ce qui est déjà très peu.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.