La transformation des entreprises, un phénomène de mode ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ash Finnegan Modifié le 16 septembre 2022 à 6h09
Icarus Media Digital Societe Experte Marketing Digital
6800 MILLIARDS $Les dépenses dans la transformation digitale devraient atteindre 6.800 milliards de dollars en 2023.

Depuis plusieurs années, les entreprises cherchent à se digitaliser afin de répondre à une demande de plus en plus pointue et changeante des individus. Si ces initiatives ont accéléré avec la crise du Covid, le Digital Economy and Society Index (DESI) constate toutefois un retard de la France, avec seulement 30% d’équipement en technologies IT implémenté au sein des organisations.

Parmi les causes figurent notamment des prises de décisions au niveau des directions qui n’impliquent pas suffisamment les équipes présentes sur le terrain et au fait des réalités opérationnelles quotidiennes. Cela peut ainsi rendre la transformation opaque, voire inefficace.

Les employés sont le coeur de la digitalisation des organisations et doivent impérativement être impliqués dès le départ, afin de garantir l’adoption la plus large possible des changements au sein de l’organisation.

Si la transformation des entreprises est devenue une expression à la mode, ce n’est pas pour autant que les organisations savent comment la mettre en oeuvre de façon efficace. La plupart d’entre elles n’ont tout simplement pas une idée précise des résultats escomptés, et les ajustements sont souvent effectués sans tenir compte des équipes concernées ni de la manière dont les changements affecteront leur rôle. Or, il est nécessaire que les dirigeants rassurent les équipes, par la discussion, en expliquant comment une solution ou un programme les aidera dans leurs activités. En effet, les responsables, moins dans l’opérationnel, n’ont peut-être pas conscience de la réalité des processus au quotidien et à laquelle les employés peuvent apporter un éclairage précieux.

Toute transformation prend du temps, et doit être appréhendée comme un processus progressif. Ainsi, les projets de transformation digitale, qui peuvent se révéler complexes et entraîner des coûts importants, nécessitent une grande vigilance en matière de conduite de projet. Pour ce faire, le développement de telles initiatives doit être envisagé étape par étape et s’inscrire dans une réflexion stratégique, au-delà des seules considérations technologiques. En repensant leur modèle opérationnel, notamment grâce à une évaluation de sa pertinence, et en supprimant les éventuels obstacles le long du cycle, les responsables sont en effet en mesure de déterminer plus clairement les modalités du changement et la manière dont celui-ci doit s’opérer. Une fois le cycle opérationnel actuel analysé, les processus qui fonctionnent efficacement sont améliorés et apportent une valeur ajoutée à leur organisation.

En définitive, la transformation de l’entreprise consiste à relier les personnes et les processus, et son succès dépend de l’alignement de l’ensemble de ces facteurs. Les mots d’ordre : anticipation, préparation et coordination. Pour ce faire, les dirigeants peuvent s’appuyer sur des experts du domaine, qui établiront avec eux un programme sur mesure, leur permettant d’avoir une feuille de route claire et des objectifs précis à atteindre.

L’employé est incontestablement le premier porte-parole d’une entreprise, en ce sens qu’il promeut sa culture, ses processus et les changements qui s’y produisent. Par conséquent, dans le cadre de projets majeurs tels que des transformations digitales, les prises de décision ne doivent pas être le fait d’une seule personne ou rester en silo au niveau de la direction. Elles ne peuvent pas non plus être le fruit d’une simple imitation d’un concurrent, mais nécessitent d’être adaptées aux besoins réels de l’entreprise. De fait, elles doivent inclure les équipes afin de fédérer l’adoption et la bonne mise en place. Ainsi, les changements seront implémentés en équipe, de manière verticale et inscrits dans une stratégie globale, établie sur le long terme, pour assurer son bon fonctionnement et une productivité pérenne de l’organisation.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Ash Finnegan est responsable de la transformation digitale chez Conga