Une entreprise avec des valeurs : est-ce encore possible ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Olaf de Hemmer Modifié le 5 février 2013 à 2h06
Les 10 Valeurs Des Entreprises
Concernant les réformes qui permettraient de rendre le monde de l’entreprise plus juste, l’opinion des Français se focalise autour des salaires, qu’il s’agisse d’augmenter le salaire minimum (41 %), de créer un salaire maximum (25 %) ou de garantir la transparence des rémunérations (23 %).

Rêvons d’une entreprise avec plus de valeur(s)

- dont la stratégie viserait à apporter à chacune de ses parties prenantes - actionnaires, clients, employés, fournisseurs, administrations, environnement, société … - plus de valeur : plus de satisfactions et moins de coûts,

- dont les produits et/ou services enthousiasmeraient les clients actuels et futurs, en valorisant les compétences des employés et les ressources de fournisseurs partenaires

- où chaque fonction serait pilotée selon des indicateurs de sa contribution à ces buts et à la réussite des autres métiers,

- où les processus industriels et tertiaires ne produiraient que des outputs utiles à ces métiers et aux parties prenantes, appuyés par un système d’information et autres outils efficients,

- où chaque acteur apporterait son temps, ses compétences et sa motivation, en échange non seulement d’argent, mais aussi de qualité de vie, de sentiment d’utilité collective et d’épanouissement personnel à long terme,

- où chacun atteindrait ses buts et objectifs en coopérant à ceux des autres, dans le respect des valeurs de chacun.

La période d’évolutions que nous traversons semble reposer la question du sens de nos vies professionnelles : Le profit pour quoi ? Consommer pour quoi ? Travailler pour quoi ? Et pour qui : les actionnaires, les clients, les employés … ? Cette crise sera-t-elle l’occasion de refonder les entreprises ? Comment faire ?

Des méthodes pour plus de performance

Nous avons recensé un nombre étonnant de démarches qui visent à améliorer la performance des entreprises par une approche valeur, dans tous les domaines et toutes les fonctions ; analyse de la valeur, Business Analysis, cartographie d’entreprise, création de valeur par les achats, Développement Durable, Economie de la Fonctionnalité, Interactifs, Lean Manufacturing et Management, Pilotage par les Processus, Radical Innovation Design, Responsabilité Sociétale d’Entreprise, Solution Focus, Stratégie Océan Bleu, Valeur Utile Pour le Client, etc. Chose étonnante : ces méthodes sont nées indépendamment les unes des autres, et leurs promoteurs se connaissent peu d’un domaine à l’autre. Partagent-elles de vrais fondements ?

Plus de valeur(s) dans le management !

Ce recensement a aussi permis de mettre en évidence, au-delà des spécificités de chaque domaine d’application, plusieurs points communs à ces démarches, qui leur apportent leur spécificité et leur efficience : une importance donnée au sens et au dialogue, une approche Système, où chaque acteur est interdépendant des autres, une approche valeur : satisfaction des besoins/ressources consommées.

Cette émergence est pour nous le signe d’un changement de conception de l’entreprise : d’un assemblage de services en silos vers un système d’acteurs, mettant en œuvre des processus traversant ses fonctions et ses partenaires, tendus vers la satisfaction de toutes les parties prenantes de l’entreprise. La mise en œuvre de ces méthodes complémentaires, déjà présentes dans les meilleures entreprises, permettrait de puissantes synergies : décliner un raisonnement cohérent depuis la stratégie jusqu’aux achats, en passant par la conception de produits/services, les RH, la communication,... Pour que l’entreprise apporte à chaque partie prenante – actionnaire, client, fournisseur, employé, partenaire, environnement, société, administration … - plus que ce qu’il y amène !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Olaf de HEMMER est International Business Manager chez Lowendalmasaï Purchasing, cabinet de conseil en management des coûts et Président de l’AFAV, association des professionnels de la Valeur en France. A partir d'une vingtaine d'années d'expérience du conseil et de la formation, il contribue aux synergies entre les équipes LM à travers le monde et promeut le rôle de l’acheteur comme créateur de valeur(s) avec les fournisseurs et les autres parties prenantes dans et hors de l'entreprise.