Optimisme prudent de la FED : pas d’empressement à agir, pas d’orientation spécifique sur le « Tapering »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par François Rimeu Publié le 28 avril 2021 à 11h00
Argent Dollars Crise
120 MILLIARDS $La FED rachète 120 milliards de dollars de titres par mois.

La Réserve fédérale (FED) devrait maintenir son discours accommodant lors de la prochaine réunion du Comité (FOMC) les 27 et 28 avril 2021.

La Fed devrait revoir à la hausse son appréciation concernant l'état général de l'économie américaine après la publication de données macro-économiques de très bonne facture ces dernières semaines (sur l'emploi et sur les secteurs les plus touchés par la pandémie) et en raison d’une campagne de vaccination en avance sur les prévisions.

Cela dit, la Réserve fédérale devrait conserver une posture très prudente, notamment en raison du niveau d'incertitude concernant la crise du Covid-19. Le président Powell devrait réaffirmer que les membres doivent noter des "progrès supplémentaires substantiels" en matière d'emploi et d'inflation avant de normaliser leur politique.

La FED ne devrait pas non plus modifier sa communication ou donner des indications quant au moment où elle réduira ses achats de titres du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires (MBS). Cette annonce devrait se faire au second semestre de l'année (réunion de juin au plus tôt, très probablement lors du symposium de Jackson Hole en août). M. Powell soulignera également que l'achèvement du « Quantitative Easing » est une condition nécessaire avant que la Fed n'envisage une hausse des taux.

Dans l'ensemble, nous nous attendons à un ton plus optimiste, mais nous ne pensons pas que cela aura un impact significatif sur les marchés, sauf si M. Powell signale que le moment de réduire le montant des achats est arrivé. Mais là encore, nous ne pensons pas que cela se produira lors de cette réunion.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Stratégiste senior, La Française AM.